Le réseau neuronal du noyau rouge magnocellulaire : exposé bibliographique et données expérimentales chez le chat

par Jean-Alban Rathelot

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Yves Padel.

Soutenue en 1997

à Aix-Marseille 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce memoire concerne le noyau rouge magnocellulaire (nrm) qui est un centre extrapyramidal de controle moteur localise dans le tegmentum mesencephalique, et qui est a l'origine des voies croisees rubro-bulbaire et rubro-spinale agissant essentiellement sur la musculature de la face et des membres. La premiere partie est une revue bibliographique sur cette structure. Le but de la deuxieme partie, experimentale, a ete de determiner la synaptologie et le cablage du reseau neuronal du nrm. Nous avons utilise l'electrophysiologie intracellulaire chez des chats anesthesies au chloralose et porteurs de diverses lesions, ainsi que des techniques neuroanatomiques de tracage de voies. Nos donnees experimentales concernent surtout les afferences, qui ont principalement trois origines : cerebelleuse, corticale et spinale. 1) l'afference cerebelleuse, provenant de collaterales de fibres interposito-thalamiques, est puissante et purement excitatrice. L'existence de projection du nrm sur le cervelet n'a pu etre confirmee de facon incontestable. 2) la voie cortico-rubrique provient entierement de neurones corticaux (essentiellement du cortex moteur), differents des neurones a l'origine du tractus pyramidal. 3) une voie directe spino-rubrique est demontree, qui circule dans le lemnisque median (lm) au niveau du tronc cerebral. Les connexions sont puissantes, monosynaptiques excitatrices et disynaptiques inhibitrices. Il peut exister une composante spino-rubrique relayee dans le tronc cerebral, ayant les memes proprietes que la voie directe. Les stimulations electriques de nerfs peripheriques ou de differentes regions spinales (partie ventro-mediane, colonnes dorsales ou funiculus dorsolateral) indiquent que les messages somesthesiques sont transmis par la voie spino-rubrique. Cette voie relaie aussi certains messages reticulo-spinaux, participant au controle postural. Ces resultats sont reunis dans un schema synthetique qui montre que le nrm est inclus dans une boucle somato-motrice spino-rubro-spinale. Cette boucle de retroaction pourrait participer au controle des mouvements en cours d'execution en recalibrant les programmes moteurs en cas de necessite. Elle permettrait aussi les synergies musculaires ainsi qu'une chronologie entre reaction posturale et debut du mouvement.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 259 p
  • Annexes : Bibliogr.: p. 230-259

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.