Personnages en quête de leur identité dans l'oeuvre romanesque de Carmen Martín Gaite

par Anne Paoli

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Guy Mercadier.

Soutenue en 1997

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    De entre visillos (1958) a la reina de las nieves(1994), les personnages romanesques de c. Martin gaite suivent l'evolution narrative de l'auteur. Son regard sur la jeunesse provinciale des annees cinquante s'interiorise avec ritmo lento: david, en crise avec lui-meme, ne s'integre pas dans une societe hostile. L'absence d'un interlocuteur veritable le perd. Eulalia et germain, protagonistes de retahilas cherchent aussi a se definir, mais le dialogue qu'ils instaurent est source de vie. La construction de soi subordonnee a l'interlocuteur ideal va s'affirmer, malgre fragmentos de interior ou les personnages, mures dans leur incommunicabilite, aboutissent a leur negation. El cuarto de atras restitue l'echange verbal, avec la presence de cet interlocuteur, il demontre le poids des souvenirs d'enfance et le role indispensable de la memoire-percus avec retahilas - dans la quete de l'identite. Le roman s'elabore parallelement a la conversation des deux personnages, a l'insu de la protagoniste-narratrice-auteur. L'oralite glisse vers l'ecriture, autre facteur fondamental dans la construction de soi. Dans nubosidad variable, sofia et mariana soignent la blessure de leur adolescence et acceptent leur realite, en s'offrant, par ecriture interposee, des souvenirs exhumes sans complaisance. Elles decouvrent la difficulte de recomposer leur identite, morcelee comme un puzzle dont chacune possede des fragments. Leonardo, dans la reina de las nieves, reconstitue lui aussi son passe. L'interlocutrice casilda conjugue oralite et ecriture: les dialogues et les romans qu'elle a ecrits existent vraiment, curieusement, il sont le reflet de l'identite de leonardo. L'ecriture de sa propre vie le conduira a cette inconnue qui sera son salut. Progressivement, les personnages de c. Martin gaite trouvent une issue a leur crise existentielle grace a la reconstitution de leur passe, mise au service d'une ecriture redemptrice offerte a un interlocuteur, protagoniste, narrateur et/ou ecrivain|


  • Résumé

    From entre visillos (1958) to la reina de las nieves (1994), the characters in the novels of c. Martin gaite follow her evolution in narration. Her portrayal of provincial youth in the fifties becomes introspective in ritmo lento. David, in conflict with himself, is an outsider in an hostile society. The absence of a real interlocutor will cause his destruction. Eulalia and german, protagonists in retahilas, also attempt to define themselves but the dialogue they set up will create life. Self-construction relying on the ideal interlocutor is emphasized, in spite of fragmentos de interior, whereincommunicability leads the characters to their own negation. El cuarto de atras restitutes oral exchange with the presence of this interlocutor and underlines the weight of childhood memories and the essential part of memory in the characters search for identity, as in retahilas. The novel emerges in parallel to the conversation between the two characters, without the protagonist-narrator-author being aware of it. Progressively, oral discourse gives way to writing, another primary function in self-construction. In nubosidad variable, sofia and mariana, trough writing, cure the pain of their youth and accept their present reality by offering themselves and each other their recalled memories. They discover the difficulty of restituting their identity fragmented as a puzzle which each of them owns only pieces. In la reina de las nieves, lenardo also reconstitutes his past. Casilda, as an interlocutor, uses both oral discourse and writing : the dialogues and novels she has written exist and, strangely enough, reflect leonardo's identity. The act of writing his own story will drive him towards this unknown woman who will save him. Progressively, c. Martin gaite's characters will find an issue to their existential crisis by reconstructing their past, sometimes through writing offered to an interlocutor, protagonist, narrator and/or writer|

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Publications de l'université de Provence à Aix-en-Provence

Personnages en quête de leur identité dans l'oeuvre romanesque de Carmen Martín Gaite


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 618 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Publications de l'université de Provence à Aix-en-Provence

Informations

  • Sous le titre : Personnages en quête de leur identité dans l'oeuvre romanesque de Carmen Martín Gaite
  • Détails : 1 vol. (499 p.)
  • ISBN : 2-85399-462-7
  • Annexes : Bibliogr. p.481-490. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.