La détermination du nom dans les constructions prédicatives à verbe support en allemand

par Dominique Batoux

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Daniel Bresson.

Soutenue en 1997

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    Les locutions predicatives a verbe support allemandes sont des predicats nominaux complexes dont le noyau semantique et syntaxique est un nom abstrait (npred). Alors que de nombreuses etudes ont mis l'accent sur la partie verbale de ces constructions designees sous le terme de "funktions-verbgefuge", nous nous sommes interessee a leur partie nominale, car c'est le npred, associe a un verbe support (vsup), sorte de mot outil, qui constitue avec lui le predicat de la phrase. Ce sont des expressions telles que die flucht ergreifen (prendre la fuite), angst haben (avoir peur) ou eine rede halten (faire un discours). Le npred est un substantif qui a les caracteristiques d'un nom, puisqu'il porte une majuscule, est pourvu d'un determinant, et peut etre accompagne d'un adjectif, mais qui a, comme un verbe, un programme valentiel, et est donc assorti d'arguments: c'est pourquoi il a un statut a la fois (+nominal)et(+verbal) et se comporte tantot comme un nom libre distinct du vsup, tantot comme qui forme avec lui un ensemble indissociable. Notre etude est consacree au determinant du npred et s'articule autour de deux axes. Nous avons d'abord montre que les regles d'utilisation des trois principaux determinants - det o,ein-(indefini) et d- (defini), qui sont en vigueur dans les groupes nominaux non-predicatifs, se verifiaient souvent dans ceux qui sont predicatifs, que la semantique du vsup, la presence d'un modifieur, la semantique du npred (nom massif ou comptable), la situation de discours, pouvaient aussi motiver son emploi. Nous avons ensuite procede a un classement de ces locutions a partir de l'emploi fige ou non du determinant pour constituer une sorte de dictionnaire qui comporte actuellement environ 5400 expressions classees en detclas1 et detclas2. Nous avons pu constater que les constructions figees etaient de loin les moins nombreuses et que dans ce domaine aussi, un locuteur jouit d'une liberte qui defie tous les dictionnaires.

  • Titre traduit

    The determiner of the noun in the predicative phrases with support-verbs in german


  • Résumé

    German predicative phrases with support-verbs are complex nominal predicates whose semantic and syntatic heads are abstract nouns (npred). Whereas many studies have highlighted the verbal part of these constructions called "funktionsverbgefuge", we have looked more particularly at their nominal part, because it is the npred associated to a support-verb (vsup), like a tool, which constitutes the predicate of the sentence. These expressions are die flucht ergreifen, angst haben, eine rede halten. The npred is a substantive with the characteristics of a noun - it has a capital letter, a determiner and may have an adjective -,but like a verb, it has a valential programme and thus also functions with arguments : this is why its statute is both (+nominal) and (+verbal), and why it is sometimes constructed like a separate noun distinct from the vsup, and other times like a noun which forms with it an indissociable whole. Our study is devoted to the determiner of the npred and has two main parts. First we have shown that the rules concerning the three main determiners - det o, ein- (indefinite) and d- (definite), which are used in non-predicative nominal groups, are often true for the predicative ones, and that the semantics of the vsup, the presence of a modifier, the semantics of the npred (countable or uncountable), could also be a motivation for its use. We then have classified these phrases according to whether the use of the determiner is fixed or not, to make a sort of dictionary which has now about 5400 expressions, classified as detclas1 and detclas2. Finally we have noted that set constructions are by far the least numerous and that the utterer finds himself free to decide, in a way which defies all dictionaries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., (271f, 242f)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.