La soumission forcée : changement d'attitude et résistance au changement

par Martine Gremillet

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Robert-Vincent Joule.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Traditionnellement, apres la realisation d'un acte contraire a une attitude (paradigme de la soumission forcee), on observe une modification de cette attitude dans le sens d'une justification de l'acte (rationalisation). Cependant, dans quelques experiences de soumission forcee, ce changement d'attitude classique n'est pas obtenu. On observe meme quelques fois, un effet contraire: la devalorisation de l'acte. Pour certains auteurs, cet effet serait consecutif a l'activation d'un autre processus: le processus de maintien de l'attitude. L'objectif principal de la these est de determiner les conditions d'activation de ce dernier processus. Dans un premier chapitre, nous nous sommes interesses aux experiences dans lesquelles les effets du processus de maintien sont observes. Sur la base d'une revue de questions de la litterature, nous avons formule des propositions: - contrairement au processus de rationalisation de l'acte, le processus de maintien de l'attitude est active lorsque l'attitute est resistante au changement, avant la realisation de l'acte contre-attitudinel. - une attitude resistante au changement est en relation avec des cognitions attitudinelles (consistantes avec l'attitude mais inconsistantes avec l'acte) et des cognitions contre-attitudinelles non defendables (par non defendables, nous entendons "non acceptables" pour les individus). - la presence de cognitions contre-attitudinelles defendables ("acceptables") favoriserait le changement d'attitude. Notre second chapitre est consacre a une serie d'experimentations visant a mettre a l'epreuve ces propositions : seule la derniere proposition n'a pas ete pleinement verifiee. Un troisieme chapitre essaie de montrer les limites des interpretations pertinentes dans le domaine pour expliquer nos resultats et au dela, les effets du processus de maintien de l'attitude. Enfin le dernier chapitre veut faire le point sur l'etat de la recherche, dans le paradigme de la soumission forcee, en tentant une modelisation des conditions d'activation d'un processus de reduction de la dissonance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 265 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.