Les peuplements ichtyologiques recifaux des antilles. Distribution spatiale et dynamique temporelle

par Yolande Bouchon-Navaro

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Désiré Bulliere.

Soutenue en 1997

à Antilles-Guyane .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'une part, d'etudier la distribution spatiale des poissons de recif dans les antilles et d'autre part, d'analyser la nature et les causes des fluctuations temporelles qui peuvent affecter ces peuplements ichtyologiques. L'analyse spatiale de l'ichtyofaune des antilles a ete realisee grace a 248 releves d'ordre qualitatif effectues dans differentes iles de l'arc antillais, depuis la surface jusqu'a 55 m de profondeur (saint-domingue, anguilla, saint-martin, saint-barthelemy, guadeloupe, martinique et grenadines). Cette premiere partie de l'etude a mis en evidence l'existence d'une structuration de la faune ichtyologique (228 especes) selon le type de fond : un peuplement de poissons vivant sur les fonds meubles (herbiers de phanerogames, fonds sableux ou fonds de nodules de corallinacees) et un peuplement vivant sur les substrats durs (zones recifales). Ces communautes sont ensuite separees en fonction de la profondeur, avec un peuplement vivant entre 0 et -5 m et un autre entre -6 m et -55 m. Enfin, une separation d'ordre geographique dans la communaute vivant en deca de 10 m de profondeur a pu etre constatee, la guadeloupe constituant la zone de separation entre les faunes ichtyologiques des regions nord et sud des iles antillaises. L'etude de l'evolution temporelle des peuplements ichtyologiques a ete realisee a l'ilet pigeon (guadeloupe) grace a des releves quantitatifs de poissons effectues selon un pas de temps regulier sur une periode de 45 mois. Le peuplement ichtyologique de la zone recifale etudiee (115 especes appartenant a 36 familles) est domine par un nombre relativement faible d'especes residentes qui representent la quasi totalite des effectifs et la majorite de la biomasse en poissons de la zone. Ce recif represente aussi un lieu de passage pour de nombreuses especes d'occurence rare (< 25 % des releves) qui contribuent a la diversification de la communaute. L'examen de l'importance relative des differents groupes trophi ques par rapport a l'ensemble du peuplement a revele que celui-ci etait domine par les poissons carnivores au sens large, aussi bien en nombre d'especes qu'en effectifs et biomasse. L'analyse des donnees recueillies pendant quatre ans n'a pas permis de mettre en evidence de tendance generale croissante ou decroissante bien marquee des descripteurs biologiques du peuplement (richesse specifique, effectifs, biomasse) ni de changement notable dans la composition et la structure de la communaute ichtyologique sur cette periode. En revanche, la recherche de phenomenes cycliques a l'aide de periodogrammes de contingence a montre que le peuplement ichtyologique etait soumis a des cycles de fluctuations, de nature surtout saisonniere. La biodiversite du peuplement est en general plus elevee pendant la saison chaude que pendant la saison fraiche. Les resultats d'analyses des redondances et d'analyses canoniques des correspondances effectuees sur les donnees ont montre que le premier facteur ecologique influencant les variations temporelles de la communaute est la photoperiode et le deuxieme, la temperature de l'eau. Ces facteurs representent egalement les principaux descripteurs ecologiques expliquant les fluctuations des populations de juveniles. Celles-ci refletent la variabilite globale de la communaute. Parmi les autres variables environnementales mesurees, le courant joue egalement un role dans la structure du peuplement. Enfin, la faune ichtyologique presente egalement des variations de courtes periodes selon un cycle semi-lunaire. D'autres facteurs, comme la houle et la transparence de l'eau, ont une influence mineure sur les variations temporelles observees. Ainsi, le peuplement ichtyologique apparait stable sur une longue periode et essentiellement affecte par des fluctuations cycliques controlees par les variations des facteurs ecologiques.

  • Titre traduit

    Coral reef fishes in the west indies. Spatial distribution and temporal variations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 242 P.
  • Annexes : 598 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D-494

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997AGUY0030
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.