Aspects de la musique à Saint-Louis de Saint-Cyr : la tragédie chrétienne au temps de Madame de Maintenon

par Anne Piéjus

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Jean-Michel Vaccaro.

Soutenue en 1996

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail étudie la place de la musique dans l'éducation des demoiselles de Saint-Cyr et dans leur théâtre musical, qui comprend cinq œuvres sur la période considérée : Esther (1689) et Athalie (1691) de Racine (musiques de J. -B. Moreau), Jephte de Boyer ou Testu (musique de C. Oudot, ca 1690), Judith anonyme et Jonathas de Duche de Vancy (ca 1700, musique de Moreau). Peu théorisée, la musique occupe une place de choix au plan social, par sa participation à des spectacles quasi-publics, qui visent à assurer la reconnaissance de l'institution. Elle prend place dans un répertoire tragique édifiant : intermittente, la musique s'enchâsse dans le texte déclamé selon des structures qui se simplifièrent avec le temps pour aboutir à la forme d'intermède en entracte. Cette alternance détermine une poétique tragique et musicale particulière : la musique, fonctionnelle, renforce l'expression du texte par son lyrisme et une esthétique de la simplicité qui privilégie l'intelligibilité et accentue la spiritualité du texte. Cette activité attira les critiques propres au débat sur la moralité du théâtre. Madame de Maintenon renonçai à la dimension spectaculaire seule en cause. Le statut esthétique et moral de la musique fut sauvé par sa fonctionnalité, et le genre perdura, comme le révèlent les sources manuscrites de l'institution, témoins de pratiques durables et variées.

  • Titre traduit

    Aspects of the music performed at the Saint-Louis de Saint-Cyr institution. The christian tragedy in Madame de Maintenon's time


  • Résumé

    This study examines the role of music in the education of young ladies at the Saint-Cyr convent school, and in the musical drama performed there. Five tragedies were composed for them during the period under analysis: Racine's Esther (1689) and Athalie (1691) with music by J. -B. Moreau, Boyer's or Testu's Jephte with music by C. Oudot, (c. 1690), an anonymous Judith and Duche de Vancy's Jonathas (c. 1700) with music by Moreau. Though seldom theorized upon, music played a prominent role from a social point of view, as part of semi-public spectacles designed to ensure the recognition of the school as an institution. As a feature of an edifying tragic repertoire, music was interspersed between declamatory passages according to patterns which were gradually simplified. It was eventually confined to musical sections performed between the acts. This alternation gave rise to a specific tragical and musical poetics. The function of music was to reinforce the effect of words by its lyricism. An aesthetics of simplicity favoured the intelligibility of the text and enhanced its sacred character. The performances incurred the usual criticisms about the morality of drama. Madame de Maintenon gave up the spectacular aspect which was at the heart of the controversy. The aesthetic and moral status of the music was saved by its functional aspect and the genre survived, as shown by the institution's manuscript sources, which bear witness to enduring and varied practices.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Société française de musicologie à Paris

Le théâtre des demoiselles : tragédie et musique à Saint-Cyr à la fin du grand siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1430 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Société française de musicologie à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le théâtre des demoiselles : tragédie et musique à Saint-Cyr à la fin du grand siècle
  • Dans la collection : Publications de la Société française de musicologie , tome 7
  • Détails : 1 vol. (845 p.)
  • ISBN : 978-2-85357-010-7
  • Annexes : Bibliogr. p. [763]-819. Notes bibliogr.. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.