Assister et soigner en Haut-Poitou sous l'Ancien Régime : la Maison-Dieu de Montmorillon du début des guerres de religion à la Révolution

par Pascal Hérault

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Petitfrère.

Soutenue en 1996

à Tours .


  • Résumé

    La Maison-Dieu de Montmorillon, détruite au début des guerres de religion, est reprise en main au début des XVIIe siècle par des moines de la congrégation des Augustins réformés de Bourges qui la reconstruisent et l'administrent jusqu'à la Révolution. Cette étude, permise par une riche documentation déposée aux archives départementales de la Vienne, cherche à décrire et à expliquer les mutations de cet établissement hospitalier et conventuel. Comment, quand et pourquoi une "aumônerie" médiévale se transforme-t-elle en un "hôpital" moderne ? Sont évoquées d'abord la remise en cause et la disparition de deux formes d'assistance traditionnelles - la délivrance d'aumônes dans le cimetière de l'établissement à plusieurs milliers de Montmorillonnais et la réception à l'hôpital de pauvres passants "étrangers" - à la charnière des XVIIe et XVIIIe siècles. Ensuite, l'analyse s'intéresse à l'émergence d'une troisième forme d'assistance - l'accueil des malades - qui s'impose au XVIIIe siècle. Sont successivement décrits les conditions de l'entrée à l'hôpital, les savoirs et la hiérarchie du personnel médical, les maladies rencontrées et les adaptations du cadre hospitalier, puis les soins prodigués. L'art de soigner est complexe, dans la mesure où il associe des formes variées mais complémentaires : les secours spirituels précédent l'assistance corporelle, c'est-adire à la fois l'alimentation et la médication, la prescription médicamenteuse et l'acte chirurgical qui peut être plus ou moins grave : saignée, arrachage de dents, paracentèse, "taille", amputation. . . C'est entre 1675 et 1725 que s'opère la métamorphose de l'institution caritative, que l'assistance traditionnelle laisse la place à une assistance "moderne" plus médicale.

  • Titre traduit

    Assisting and nursing in Haut-Poitou under the Ancient Regime : the Maison-Dieu of Montmorillon from the beginning of the religious wars to the Revolution


  • Résumé

    The Maison-Dieu of Montmorillon, destroyed at the beginning of the religious wars, was recovered at the beginning of the 17th century by the monks of the reformed Bourges Augustinian congregation who rebuilt and administered it until the revolution. The aim of this study, thanks to rich documentation left in the departmental archives of the Vienne, is to describe and explain the changes of this establishment which was both a hospital and a convent. How, when and why was a medieval "chaplaincy" transformed into a modern "hospital»? firstly, the disappearance of two traditional forms of assistance are called into question - the deliverance of aims in the institution's cemetery to several thousand citizens from Montmorillon and the reception of poor foreign passer-bys at the hospital - at the turning point of the 17th and 18th centuries. Then, the analysis will focus on the emergence of a third form of assistance - reception of sick people - which was essential in the 18th century. The conditions for entering the hospital, the knowledge and hierarchy of the medical personnel, the illnesses encountered and the adaptations of the hospital setting, and finally the treatments given are successively described. The art of healing was complex in the sense that it was associated with various yet complementary forms of care. Spiritual assistance took precedence over bodily assistance. Bodily assistance was, in other words, diet and medication medicinal prescriptions and surgical acts which were more or less serious : blood letting , tooth pulling, wound draining, lithotomy and amputation. . . It was between 1675 and 1725 in which the metamorphosis of the charitable institution occurred traditional assistance gave way to a more modern medical assistance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve-d'Ascq

Assister et soigner en Haut-Poitou sous l'Ancien régime : la Maison-Dieu de Montmorillon du début des guerres de religion à la Révolution


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (771 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 51-1996-1
  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1920
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve-d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Assister et soigner en Haut-Poitou sous l'Ancien régime : la Maison-Dieu de Montmorillon du début des guerres de religion à la Révolution
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 2 vol. (771 p.)
  • ISBN : 2-284-00238-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 724-751. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.