Les récits brefs d'Edgardo Rivera Martinez

par Consuelo Alamo-Consigny

Thèse de doctorat en Études latino-américaines

Sous la direction de Ève-Marie Fell.

Soutenue en 1996

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Il s'agit d'un travail bâti en trois parties. "L'Homme et son temps" comporte une vision du Pérou, pays en crise économique et sociale mais surtout d'identité. L’étude de l'auteur à partir de ses traits personnels de culture et de naissance dans une région (la vallée du Mantaro) qui possède un statut particulier lié au fait de la conquête espagnole. Cette situation a permis un métissage réussi dont Rivera est un bon exemple. "Edgardo Rivera a la croisée des courants" est une analyse de l'œuvre littéraire à partir de ses points les plus saillants. Les postulats néo-indigénistes ; le mythe comme motif ou comme thème littéraire ; le problème du réel merveilleux comme principe assimilé d'office à la littérature latinoaméricaine, la confusion avec le mythe et la tradition locale et le manque de cohérence de ses idées. Finalement l'option fantastique dont l'œuvre de Rivera est pénétrée. "Edgardo Rivera et les formes brèves" traite des structures littéraires utilisées par l'auteur. Cette démarche nous a permis de proposer un nouveau classement de sa production. La critique ignorait la nouvelle et les estampas (formes très brèves du récit). Une vue d'ensemble couronne le travail avec les conclusions prouvées par notre démarche : l'osmose des récits de Rivera avec la culture andine, l'évolution de l'auteur vers l'ouverture après la crise symbolisée par l'hermétisme, finalement la confiance de Rivera dans l'avenir métis du Pérou a dominante andine.


  • Résumé

    This work is structured in three portions. "The man and his times" comprises a vision of Peru, a country experiencing an economic and social crisis, but above all an identity crisis. The study of the author, based on his personal cultural traits and birth in a region (mantaro valley) which benefits from a particular status linked to the spanish conquest. This situation has permitted a successful crossbreeding of which Rivera is a perfect example. "Edgardo Rivera at a crossing of currents" is an analysis of the literary work on the basis of its most salient points. The "neo-indigenists" ; the myth as topic or literary theme ; the problem of the real-marvelous as principle automatically assimilated to latin-american litterature, the confusion with myth and local traditions and the lack of coherence in his ideas. Finally, the choice of the fantastic which permeates Rivera's work. "Edgardo Rivera and brief forms" deals with the literary structures utilized by the author. This approach has enabled us to propose a new classification of his work. The critics ignored the short story and the estampas (very brief narrative forms). An overall perspective crowns the work with the conclusions substantiated by our approach: the osmosis of Rivera's narratives with the andean culture, the author's evolution toward an openness, following a crisis symbolized by abstruseness, finally, Rivera's confidence in the metis andean population of Peru.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (609 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.