Contribution a l'étude des jeunes gorilles en captivité

par Hélène Marie Bibes

Thèse de doctorat en Médecine vétérinaire

Sous la direction de Jacques Ducos de Lahitte.

Soutenue en 1996

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Les gorilles, en milieu naturel, vivent en groupes relativement hiérarchisés. Les jeunes sont très liés à leurs mères, mais cela ne les empêche pas de développer des liens étroits avec les autres membres du groupe dès leur plus jeune âge. Nous chercherons ce qui pousse les mères gorilles captives à l'abandon. Nous verrons quels efforts peuvent être faits pour minimiser les conséquences de ces abandons et permettre la réintroduction de ces jeunes, élevés artificiellement, dans des groupes de structure sociale stable.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (117 p. )
  • Notes : Thèse autorisée par le jury
  • Annexes : bibliogr. p. 111-117

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École Nationale Vétérinaire. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 6608-1996-088
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 248 266
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.