Identification, caractérisation, et étude de l'activité biologique des formes solubles du CD40L

par Fabienne Pietravalle

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Anne Cambon-Thomsen.

Soutenue en 1996

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    En presence d'un antigene t-dependant, l'activation des lymphocytes b, menant a la production d'anticorps specifiques, requiert l'aide des lymphocytes tauxiliaires (tn). Ces derniers controlent la reponse en anticorps en secretant des cytokines ou en exprimant de nouvelles proteines membranaires. Parmi elles, le ligand du cd40 ou cd40l, joue un role primordial dans le controle de la reponse immune. C'est une glycoproteine transmembranaire de 33kda, d'abord identifiee a la surface des cellules t activees puis sur les mastocytes et basophiles. En presence d'il-4 ou d'il-13, l'interaction du cd40l avec son recepteur cd40, l exprime a la surface des cellules b conduit a la synthese d'immunoglobuline e, ige, responsables de la reactionallergique. La liaison du cd40l sur son recepteur, a la surface des monocytes et des cellules endotheliales induit respectivement la secretion de cytokines et une augmentation de l'expression des molecules d'adhesion, deux evenements a l'origine d'une reponse inflammatoire. Au vu de ces donnees, nous avons suppose que cette diversite fonctionnelle pourrait etre la consequence de l'existance du cd40l sous differentes formes physiques. Ainsi, la forme soluble du cd40l comprend un doublet de proteines de 18kda et une proteine de 15kda. Chacune de ces proteines sedimente comme un trimere dans un gradient de sucrose. Afin d'analyser les fonctions respectives des molecules membranaires et solubles, nous avons genere un mutant de delection, le d8-cd40l non-clivable. En consequence la forme soluble est seulement presente dans les surnagents des cellules cos-7 transfectees avec l'adnc du cd40l sauvage (clivable). L'analyse fonctionnelle de ce systeme de surnagents et de transfectants a montre que la forme soluble et la forme membranaire sont capables en presence d'il-4, d'induire une proliferation des cellules b et leur differenciation menant a la production d'ige

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [7]-157 f.-[31] p. de pl

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996TOU30321
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.