Préparation de molécules conjuguées "oligonucléotide-métalloporphyrine" : influence de modifications structurales sur leur activité nucléasique vis-à-vis de l'ADN simple brin

par Béatrice Mestre

Thèse de doctorat en Chimie des biomolécules

Sous la direction de B. MEUNIER.

Soutenue en 1996

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les travaux presentes dans ce memoire decrivent l'elaboration et l'etude de nucleases artificielles construites a partir d'un oligonucleotide et d'une metalloporphyrine. Ces deux entites associees par un lien covalent, jouent respectivement les roles de site de reconnaissance et de site reactif au sein des molecules conjuguees oligonucleotide-metalloporphyrine. Ces molecules sont destinees a alterer de maniere irreversible et specifique les sequences d'acides nucleiques simple brin contre lesquelles elles sont ciblees. Dans un premier chapitre, nous nous sommes interesses aux travaux, presentes dans la litterature, visant a concevoir de nouveaux agents de coupure des acides nucleiques. Nous avons plus particulierement aborde le cas des complexes metalliques a activite oxydo-reductrice elabores selon le modele fourni par la bleomycine, antibiotique antitumoral d'origine naturelle dont l'activite cytotoxique a ete attribuee aux coupures d'adn qu'elle engendre in vivo. Une mise au point bibliographique concernant la vectorisation de tels complexes des metaux de transition par un oligonucleotide synthetique a egalement ete developpee. Ces nucleases artificielles ont ete etudiees en tant qu'agents therapeutiques potentiels. Au cours des chapitres suivants, nous presentons les travaux concernant les molecules hybrides oligonucleotide-metalloporphyrine cationique. Diverses modifications structurales de ce type de conjugue ont ete envisagees afin d'ameliorer leur activite nucleasique testee in vitro et donc dans l'objectif d'optimiser ces composes comme agents antiviraux potentiels. La structure de chacune des trois sous-unites qui composent ces molecules hybrides, oligonucleotide, metalloporphyrine et bras de jonction, a ete modifiee. Nous avons ainsi pu etablir une relation entre la structure et l'activite nucleasique de ces composes. Leur activite antivirale au niveau cellulaire a pu etre etudiee en collaboration avec madame aubertin du laboratoire du professeur kirn de strasbourg. Enfin, des resultats preliminaires concernant l'aspect moleculaire des dommages oxydants engendres sur une cible adn simple brin par ces composes sont presentes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [9]-182 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996TOU30267
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.