Elaboration, caractérisations structurale et morphologique, propriétés magnétiques de pigments composites : ferrite de cuivre-magnétite, ferrite de cobalt-magnétite

par Marie-Pierre Buron

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Annie Rousset Sindt.

Soutenue en 1996

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ces travaux s'inscrivent dans la recherche de nouvelles voies d'elaboration de pigments destines aux media particulaires pour l'enregistrement magnetique haute-densite. Ils portent sur la synthese par chimie douce de particules submicroniques composites de ferrites spinelles et l'etude de leurs proprietes magnetiques. L'elaboration en milieu hydroalcoolique de precurseurs oxaliques du ferrite de cuivre presente plusieurs caracteristiques remarquables. Lors de la nucleation apparaissent deux precipites distincts d'oxalate de cuivre et d'oxalate de fer pratiquement exempt de cuivre. Une redissolution des agregats d'oxalate de cuivre survient pendant la croissance des aiguilles d'oxalate de fer, formant ainsi des particules d'oxalate mixte fer-cuivre a gradient de concentration. Le controle des melange et micromelange des solutions permet l'obtention de particules aciculaires submicroniques d'oxalate mixte cu#1#/#3fe#2#/#3c#2o#4, nh#2o (n1,75). Le traitement thermique de ces precurseurs conduit a des aiguilles de ferrite de cuivre quadratique de dimensions controlees, dont la coercivite evolue avec le volume des particules, de 1600oe (aiguilles de 1 a 2 micrometres de long) a 1300oe (0,25 micrometre). La derive thermique de la coercivite est inferieure a 1/k#-#1. De fort champ coercitif, chimiquement et thermiquement stables, ces pigments possedent toutefois de faibles aimantations, inherentes aux distributions cationiques dans ces ferrites. Utilisant comme substrat ces particules mais egalement des particules de ferrite de cobalt, des pigments magnetiques composites ont ete realises par cristallisation epitaxique de magnetite en milieu alcalin. L'aimantation de ces composites augmente proportionnellement a la fraction massique du revetement ; cette evolution s'accompagne d'une diminution de la coercivite. L'energie d'anisotropie magnetite resultante s'avere etre tres proche de la somme ponderee des energies d'anisotropie de chaque composant

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 309 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996TOU30266
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.