Capteurs et biocapteurs électrochimiques pour le suivi des fermentations

par Martine Gilis

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de H. Durliat.

Soutenue en 1996

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Electrochemical sensors and biosensors for monitoring fermentation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La premiere partie concerne la mise au point de biocapteurs amperometriques specifiques de l'ethanol, du l-malate, du d-lactate, du pyruvate et de la l-alanine et leur adaptation a des milieux biologiques. Ils sont tous bases sur le meme principe et sont compatibles avec un appareillage commercialise. Ces outils analytiques sont fiables, peu onereux et permettent des dosages precis (erreur de 2%) et rapides (2 minutes). Les capteurs specifiques de l'ethanol, du l-malate et du d-lactate ont ete implantes pendant une campagne de vinification dans le chai d'un viticulteur et a la chambre d'agriculture du tarn et garonne et ont permis la realisation de 80 dosages journaliers de chaque substrat. Les deux derniers biocapteurs proposes pour l'analyse clinique ne necessitent pas de traitement du sang dose, contrairement aux dosages en cours actuellement. La deuxieme partie de l'etude porte sur l'analyse globale d'un milieu de fermentation au moyen de la mesure du potentiel a courant nul pris par une electrode de platine par rapport a une electrode de reference. La valeur du potentiel est bien definie dans chaque phase d'une fermentation et renseigne sur la presence d'oxygene dissous dans le milieu fermentaire ou sur la mise en uvre d'une activite cellulaire, comme par exemple le debut et de la fin de la fermentation malolactique dans le cas de l'elaboration d'un vin. La proposition d'un fermenteur de type filtre-presse fait l'objet de la troisieme partie, dans le but de moduler l'activite du microorganisme en regulant le potentiel du milieu par application d'un champ electrique. Mais la modification du potentiel s'est averee impossible, meme en presence d'un mediateur d'oxydoreduction

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([6]-183 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996TOU30243
  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TEXT 1996 GIL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.