Un modèle d'évaluation et d'amélioration d'entités logicielles basé sur l'utilisation de métriques

par François Maurice

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Yves Raynaud.

Soutenue en 1996

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'augmentation de la duree du developpement, de la complexite et de la criticite des taches a automatiser pour la realisation de logiciels a rendu de plus en plus difficile la satisfaction de leur qualite. De ce constat est ne le besoin de mesurer les produits logiciels afin de comprendre comment leurs aspects internes (tels que la taille, le couplage ou encore la complexite) nuisent a leur qualite externe telle que leur fiabilite, leur maintenabilite ou leur productivite, et ce afin de pouvoir prendre les decisions pour les ameliorer. De nombreuses metriques ont ete definies mais un manque de rigueur dans leur definition et leur application n'a pas permis d'obtenir les resultats escomptes dans l'amelioration des logiciels. La definition des metriques manque souvent de precisions sur ce qui est mesure, empechant ainsi leur critique et leur reutilisation de maniere efficace. De plus, leur definition ne s'insere pas dans une demarche coherente prenant en compte un but initial. L'application des metriques, qui se refere a l'utilisation des techniques statistiques aux valeurs fournies par les metriques, est trop souvent bafouee. Les caracteristiques des donnees collectees sont peu souvent prises en compte pour le choix des techniques statistiques impliquant ainsi une interpretation des resultats qui entraine des prises de decision d'amelioration inadequates aux problemes rencontres. Nous presentons une demarche permettant l'evaluation d'attributs internes et externes d'entites logicielles du type produit, processus ou ressource. Cette demarche utilise et renforce le paradigme defini par la methode ami. Ce processus permet, etape par etape, de suivre le deroulement d'une activite de mesurage coherente et pertinente pour l'amelioration des artefacts logiciels. Il comprend quatre etapes principales: la definition du but d'amelioration qui est raffine en sous-buts puis en questions, la specification des metriques permettant de repondre a ces questions et ainsi d'aider a la realisation du but initial, la verification de la specification de chaque metrique et la determination du type d'echelle qu'elles permettent de definir, et enfin leur validation pour verifier leur caractere predictif envers une metrique qui evalue un attribut externe de la qualite. Un lien significatif entre un ensemble de metriques evaluant des attributs internes et une metrique evaluant un attribut externe est une condition necessaire a l'amelioration des logiciels. Cela permet de modifier ou de calibrer les attributs internes d'un logiciel en cours de developpement afin d'ameliorer un aspect de sa qualite externe

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [5] f.-200-[19] p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996TOU30192
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.