Contribution à l'étude de la fonction nucléaire du facteur de croissance FGF-2 : une cible potentielle, la protéine kinase CK2

par Hélène Bonnet

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de G. Bouche.

Soutenue en 1996

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Chez les mammiferes, les facteurs de croissance jouent un role fondamental dans la coordination de la proliferation et la differenciation cellulaires. Classiquement, l'information qu'ils portent peut etre transferee a la cellule cible par leur interaction avec un ou des recepteurs membranaires specifiques qui declenche une cascade d'evenements intracellulaires aboutissant a une modification appropriee de l'expression genique. Le facteur de croissance fgf-2 peut exercer son effet par cette voie classique de transduction du signal, toutefois, il a aussi ete decrit dans le noyau et le nucleole de cellules cibles ou de cellules produisant le facteur de croissance. Pour mieux comprendre l'action du fgf-2 dans le noyau, nous avons cherche a caracteriser ses cibles nucleaires. Parmi les proteines d'un extrait nucleaire capables d'interagir avec le fgf-2 immobilise, nous avons observe une activite kinase caracteristique de la proteine kinase ck2 puis identifie la ck2. Cette interaction entre le fgf-2 et la ck2 est mediee par la sous-unite regulatrice de la ck2. Des essais de phosphorylation in vitro utilisant des produits purifies ont montre que le fgf-2 stimule directement et specifiquement la phosphorylation par la ck2 d'une proteine nucleolaire substrat naturel de l'enzyme,

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [6]-158 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996TOU30142
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.