La viscérosensibilité chez le rat : rôle des tachykinines, de la bradykinine et du peptide de la famille du gène de la calcitonine

par Véronique Julia

Thèse de doctorat en Physiologie animale et pharmacologie

Sous la direction de L. BUENO.

Soutenue en 1996

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail concerne le role, chez le rat, des tachykinines, du cgrp et de la bradykinine dans la nociception et les troubles gastro-intestinaux induits par distension rectale, irritation intraperitoneale et inflammation rectale. Grace a l'utilisation d'agonistes et d'antagonistes specifiques, cette etude avait pour objectif de determiner les differents types de recepteurs impliques. Nous avons mis en evidence que les recepteurs nk1 et nk2 supra-spinaux et peripheriques sont impliques respectivement dans la transmission du reflexe recto-colique inhibiteur et de la douleur viscerale induits par distension rectale. D'autre part, les recepteurs nk3 peripheriques interviennent egalement dans la mediation de ces deux reponses, alors que les recepteurs nk3 centraux apparaissent etre mis en jeu uniquement dans la regulation de la nociception. Dans la deuxieme partie, l'utilisation de modeles inflammatoires (inflammation rectale et peritonite) a permis de mettre en evidence que les recepteurs b2 sont impliques dans la mediation de la nociception uniquement apres inflammation. Il apparait que l'implication de ces recepteurs dans les troubles gastro-intestinaux depend du modele etudie et de l'etat inflammatoire (aigue vs chronique). De plus, sur un modele de peritonite induite par l'acide acetique, nous avons montre que les recepteurs nk1 et nk2 jouent respectivement un role dans l'inhibition de la vidange gastrique et la douleur viscerale. Le cgrp apparait etre implique dans la mediation de ces deux reponses et pourrait provoquer l'activation des recepteurs nk1 et nk2 par liberation de tachykinines. Sur un modele de chemosensibilite induit par perfusion intracolique de glycerol, nous avons egalement observe que seuls les recepteurs nk2 sont mis en jeu dans la transmission de la nociception. Enfin, nous avons mis en evidence que la degranulation mastocytaire induit une allodynie 24 h apres son administration. En conclusion, les recepteurs nk2 et nk3 sont les principaux recepteurs impliques dans la nociception d'origine viscerale. Les recepteurs nk1, par contre, interviennent principalement dans la transmission des troubles digestifs. L'activation des recepteurs cgrp1 induisent une douleur viscerale et des desordres intestinaux. Les recepteurs bradykininergiques interviennent uniquement lors de processus inflammatoires

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 224 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996TOU30085
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.