Applications du maximum d'entropie et du gradient stochastique à la météorologie

par Bernard Urban

Thèse de doctorat en Statistique

Sous la direction de Jean-Marc Azaïs.

Soutenue en 1996

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    On applique le principe du maximum d'entropie pour: a) justifier certaines relations geophysiques approchees b) resoudre des problemes inverses en presence d'erreurs du modele direct et d'erreurs de mesure. Les composantes de l'erreur du modele peuvent etre correlees par l'utilisation de copules. La methode est appliquee plus specifiquement a un modele meteorologique. On presente aussi une version tronquee d'un algorithme de gradient stochastique du type kiefer-wolfowitz, dont on etudie la vitesse de convergence presque sure et la vitesse de convergence en loi

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 96 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996TOU30083
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.