Optimisation du contraste en imagerie par résonance magnétique nucléaire. Modélisation de l'action des agents de contraste et application au typage musculaire

par Véronique Dedieu

Thèse de doctorat en Physique radiologique et médicale

Sous la direction de Dominique Vincensini.

Soutenue en 1996

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans la perspective du typage musculaire par imagerie rmn, nous montrons qu'il existe une relation entre les temps de relaxation longitudinale (t1) et transversale (t2) et la composition des muscles. En effet, la mesure des parametres relaxometriques des differents muscles consideres dans cette etude, montrent que les vitesses de relaxation r1 ( = 1/t#1 et r2 ( = 1/t#2) sont significativement plus courtes pour les muscles a contraction lente de type i,so (r1 = 1,15 s#-#1, r2 = 18,20 s#-#1) que pour les muscles a contraction rapide de type iib, fog (r1 = 1,46 s#-#1, r2 = 26,30 s#-#1). Une etude theorique du contraste a permis d'optimiser le contraste spontane pour les deux types de muscles etudies. Compte-tenu des valeurs relaxometriques mesurees pour ces 2 muscles, nous avons montre et verifie experimentalement que le contraste maximum est obtenu au moyen d'une sequence spin echo ponderee t2. Cependant, nous avons etudie l'influence de l'utilisation d'agents de contraste paramagnetiques. Apres injection de deux complexes de gadolinium, les mesures relaxometriques ont montre qu'aucun effet n'est observe sur la relaxation transversale des muscles consideres. Concernant la relaxation longitudinale, l'effet optimal est obtenu au temps t = 120s. Pour ce temps t, nous avons etabli la linearite prevue theoriquement de la relation effet-dose de pente k1, proportionnelle au coefficient de relaxivite tissulaire. La determination de ce coefficient k1 permet de prevoir l'efficacite d'un produit de contraste. Nous montrons, en effet, qu'un accroissement du contraste est obtenu si l'agent de contraste verifie la relation: dk#i/k#i > dt#i#o/t#i#o. Cette condition n'etant pas verifiee pour les deux muscles etudies, nous en deduisons, a priori, l'inefficacite de ces deux agents de contraste, ce qui est experimentalement verifiee sur l'imageur. Dans la perspective d'une etude plus generale du contraste, l'effet d'un produit de contraste peut etre etudie au moyen du modele theorique propose ici qui permet en outre de definir la dose et la sequence optimales

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [6]-189 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996TOU30069
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.