Structure et expression du gène Ap40 chez Arabidopsis thaliana

par Isabelle Scheer

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Raphaël Pont-Lézica.

Soutenue en 1996

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Un clone d'adnc ap40 a ete isole de cellules d'arabidopsis thaliana. Ce clone montre une forte homologie avec des adnc homologues de recepteur de laminine d'autres organismes. Il a une taille de 1091 pb et code pour une proteine de 298 aa ayant un pm calcule de 32,3 kda. Les caracteristiques structurales de la proteine indiquent qu'elle correspond plutot a une proteine ribosomale acide. Un clone genomique ap40 a ete isole a partir d'une banque genomique d'arabidopsis. Une seule copie de ce gene est vraisemblablement presente dans le genome d'arabidopsis. Le sequencage a permis de montrer l'existence de 5 exons separes par 4 introns. Les experiences d'extension d'amorce font penser que la transcription pourrait etre initiee en plusieurs sites. Un signal preponderant est localise 86 nucleotides en amont de l'atg et a ete numerote +1 dans la sequence genomique. L'expression du gene ap40 a ete etudiee conjointement avec celle du gene codant pour le facteur d'elongation de la traduction ef-1alpha. Une seule espece d'arnm ap40 de 1,3 kb est presente. Le taux de transcrits des deux genes evolue de maniere correlee aussi bien dans une culture cellulaire que dans les differents organes d'arabidopsis. Des experiences d'expression transitoire dans des protoplastes d'arabidopsis transformes par le gene rapporteur gus sous controle du promoteur du gene ap40 plus ou moins delete ont permis de definir un promoteur minimum de la position -76 jusqu'a l'atg. La sequence autour de la position -70 est un element regulateur homologue a la boite tef du promoteur ef-1alpha le gene ap40 possede egalement un grand intron localise pres de l'atg tout comme ef-1alpha. Le grand intron du gene ef-1alpha est indispensable a une bonne expression du gene et confere une expression specifique dans les racines. Des resultats d'expression stable d'un gene chimerique ap40/gus dans des plantes d'arabidopsis ont montre que l'intron 1 du gene ap40 n'avait aucun effet sur l'expression du gene. Mais bien que la regulation des deux genes ne semble pas identique, les genes ef-1alpha et ap40 sont exprimes dans les memes tissus, la ou le besoin en synthese proteique est important

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.([7]-82-[7] f.-[33] p. de pl.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996TOU30037
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.