Biofilms bactériens : croissance, facteurs de résistance au chlore et état de stress

par Moulay Mustapha Samrakandi

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de G. MICHEL.

Soutenue en 1996

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La colonisation des surfaces, vivantes ou inertes, par les microorganismes et la resistance aux antibacteriens des biofilms ainsi formes reste un probleme majeur de la biotherapie et de la desinfection. Nos travaux sont centres sur la formation des biofilms en conditions dynamiques sur une surface inerte (tube tygon) et l'etude de quelques facteurs impliques dans leur resistance aux biocides. Les phases de croissance des biofilms monobacteriens (staphylococcus aureus, escherichia coli, bacillus subtilis, bacillus megaterium, pseudomonas aeruginosa mucoide et non mucoide (isole d'un malade mucoviscidosique)) sont decrites moyennant des methodes de mesure de la biomasse bacterienne (denombrement des cellules viables, mesure de consommation du substrat et de l'activite deshydrogenasique), adaptees prealablement aux cellules en biofilm. Ensuite, les tests de bactericidie sur cellules planctoniques demontrent un pouvoir biocide important du chlore, superieur a celui de la monochloramine. Cependant, l'effet biocide de la monochloramine est plus important que celui chlore sur les biofilms d'e. Coli et de pseudomonas aeruginosa, cultives dans certaines conditions. Les biofilms sporules ont une resistance aux biocides superieure a celle des spores libres ou fixees, et egalement superieure a celle des formes vegetatives correspondantes sous forme de biofilm. D'autre part, la synergie observee entre le chlore et l'acide peracetique sur spores libres et fixees par la chaleur n'est pas retrouvee au niveau des biofilms sporules. A partir de ces observations, des variations significatives de la resistance des biofilms ont ete observees selon: le developpement du glycocalyx, l'age du biofilm, la vitesse de croissance du biofilm, la presence des spores, chlorations successives a des concentrations subletales. Enfin, e. Coli, planctonique ou en biofilm, stresse par des concentrations inefficaces de chlore, montre une alteration de l'enveloppe cellulaire et un affaiblissement de l'activite des deshydrogenases

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [10]-182 f.-[30] p. de pl

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996TOU30031
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.