Les Chironomidés (Diptera) de l'Aude, rivière méditerranéenne des Pyrénées-Orientales. Impact d'une crue catastrophique

par Jean-Marie Gendron

Thèse de doctorat en Hydrobiologie

Sous la direction de H. LAVILLE.

Soutenue en 1996

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Les peuplements chironomidiens de 12 stations echelonnees entre 1700m et 80m de l'aude, ont ete suivis de fevrier a decembre 1989 a l'aide de recoltes de derives d'exuvies nymphales. 121 especes ont ete recenses dont 11 sont nouvelles pour la france et 8 pour les pyrenees (zone 2 limnofauna europaea). Deux classifications ascendantes hierarchiques ont permis de definir 4 niveaux typologiques et leurs biocenoses correspondantes. La large repartition altitudinale de la majorite des especes suggerent une repartition plutot clinale que zonale. La zonation typologique de l'aude semble davantage tributaire du climat, de la geologie et des etages de vegetation du bassin versant. Le caractere mediterraneen de l'aude se traduit par une remontee altitudinale des especes qui vivent a des niveaux inferieurs dans les pyrenees centrales. Une acp a montre que la distribution des chironomides est regie par des facteurs abiotiques variant progressivement de l'amont vers l'aval - l'altitude, la temperature, la conductivite -. La vitesse du courant, la nature geologique du substrat, la presence de macrophytes et la qualite de l'eau interviennent egalement. Ni la richesse, ni la diversite specifiques des chironomides ne paraissent bien correlees avec la qualite de l'eau de l'aude. Deux cycles nycthemeraux d'emergences (avril et octobre 1990) dans un site de l'hyporhithral (pomas, 140 m) sont decrits. Au printemps et a l'automne, la majorite des especes ont un type bimodal d'emergences soit le jour (orthocladiinae) ou la nuit (chironominae). Les modes journaliers d'emergences des 10 especes les plus frequentes sont presentes. Dans ce meme site, un cycle annuel (janvier 1990 a janvier 1991) de recoltes hebdomadaires d'exuvies nymphales a permis de connaitre la phenologie (periodes d'emergence) et le voltinisme des 24 especes dominantes. 90% des emergences s'echelonnent sur sept mois (mi-mars a debut octobre). Ces cycles nycthemeraux et saisonniers d'emergences ont permis de definir la strategie minimale de recolte qui fournit une bonne image de la structure de la communaute chironomidienne d'un site donne (biodiversite et frequence des populations). Le suivi mensuel (fevrier-decembre 1993) de la restauration des populations de chironomides, apres la crue catastrophique du 26 septembre 1992 dans la zone d'impact (hyporhithral) de l'aude, a ete apprecie par reference au cycle annuel d'emergences de 1989. Trois mois ont suffi pour que les populations d'origine reapparaissent. Ce rapide amortissement revele la forte resilience du groupe des chironomides


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 196 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996TOU30026
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.