Stratégies féminines et développement rural

par Françoise Puget

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Pierre Roux.

Soutenue en 1996

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'etude suivante interroge le developpement en analysant les relations entre des femmes rurales saheliennes et des intervenants, a partir d'observation et de recits de pratiques. Le jeu de la participation des villageoises au developpement eclaire la question de l'endogeneite. Pour saisir les logiques en contact, l'etude se penche, dans un premier temps, sur les dynamiques endogenes revelees par les strategies des femmes. Il existe un decalage entre leur position sociale et leur role economique : la minimisation de ce dernier les sert dans leurs strategies d'agro-pasteurs. Elle leur permet d'occuper des espaces masculins dans la continuite des representations de leur position dans la societe locale. Les villageoises jouent des representations qui les renvoient a l'alimentaire pour conduire des strategies d'accumulation. Cette etude insiste sur l'ecart entre les regles et les pratiques. L'implication croissante des femmes dans le systeme de production agro-pastoral s'accompagne d'une tendance a l'homogeneisation des pratiques des differents groupes. Dans ce contexte de dynamiques endogenes, on assiste a une redefinition des rapports de genre. Dans un deuxieme temps, l'etude s'attache aux troubles de la rencontre entre l'endogene des societes locales et l'exogene des projets de developpement en utilisant trois entrees : les ambiguites du rapport d'intervention, les enjeux de la participation et les effets de genre.

  • Titre traduit

    Women's strategies and rural development


  • Résumé

    This study investigates development through an analysis of the relations between the women of the rural areas of the sahel and the outsiders, based on observation and the narration of practices. The effects of female participation in development casts some light on endogenous questions. In order to grasp the interplay of the forces involved the study concerns itself, in an initial phase, with endogenous factors highlighted by female strategies. There is in fact a gap between the social position of these women and their economic role the minimisation of the latter is useful to them in their agricultural and pastoral strategies. It enables them to occupy male preserves while maintaining continuity in their ostensible position in local society. Village women adopt the roles which, linking them to a food supplier function, enable them to carry out accumulation strategies. This study underlines the discrepancy between rules and practice. The growing involvement of women in agricultural and pastoral production goes hand in hand with a tendency towards the homogenisation of the practices of different groups. In this context of endogenous forces, we are witness to a redefinition of the relations between the sexes. The second phase of the study concerns the difficulties created by the confrontation of the local endogenous population and the exogenous development personnal using three main avenues of approach ambiguities in relations with the outsider, what is to be gained or lost by participating in a development project and the effects of relations between the sexes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 380 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.