Can dans le système des modaux en anglais contemporain

par Pascale Bourdel

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Dennis Philps.

Soutenue en 1996

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette etude a pour objectif de mieux cerner le role joue par can dans le systeme des modaux. Le premier volet, theorique, s'articule autour de trois axes : une breve perspective diachronique, une consideration plus synchronique reprenant les principaux points de la position theorique de certains linguistes contemporains et une approche synthetique du concept de modalite visant a concilier les observations effectuees dans les deux axes precedents. L'universalite de ce concept permet de postuler l'existence de presupposes refletant invariablement : le vouloir, le pouvoir et le savoir, caracteristiques essentielles - fondamentalement humaines et subjectives - d'un sujet parlant. L'importance des notions de subjectivite, d'implication, de presupposition et des concepts-clefs de valeur centrale, d'operation de reperage, de motivation syntaxique incite a penser que can est au centre du systeme, que l'etiquette de "modal" ne lui convient guere dans la mesure ou sa charge semantique releve beaucoup plus de l'extralinguistique (du sujet qu'il caracterise) que du linguistique (de l'enonciateur qui l'utilise), et que cant ne peut avoir de valeur epistemique au sens ou l'on entend generalement ce terme, c'est-a-dire qu'il ne peut indiquer un doute, mais marque une impossibilite. Le second volet, pratique, est consacre a l'analyse d'enonces comportant can, could et enfin a l'examen du modal dans les doubles et triples combinaisons que l'on rencontre dans certains dialectes ; l'etude de ce phenomene synchronique rappelle tout l'interet et le credit que l'on doit accorder aux donnees diachroniques, et souligne la necessite de ne pas dissocier celles-ci des observations synchroniques.

  • Titre traduit

    Can in the modal system of contemporary english


  • Résumé

    Trying to bear in mind that diachronic and synchronic data are closely entertwined, this study is meant to show how important in language is the part devoted to modality. It emphasizes the predominant role played by subjectivity, presupposition and implication which the use of modals is subsequent to. Modality appears to be a universal phenomenon in language and each time modalities can be viewed as ascribable to one or more of the following notions : willingness, theoretical possibility, knowledge. Can seems to be the central and the least "modal" element of the system in so far as its use always reveals knowledge on the part of the speaker. Similarly, can't seems to be incompatible with the "epistemic value" it is traditionally associated with and expresses impossibility rather than a judgement concerned with "doubt". This study is divided into two parts : the first three chapters deal with the theoretical aspect of the problem, the last three with the practical analysis of can could occurrences; the sixth chapter is more especially given over to the study of can in the double modal combinations that can be found in the dialects of hawick scots.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 412 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.