Incidences psychologiques du diagnostic prénatal sur la place de l'enfant à naître

par Valérie Capdevielle

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Colette Laterrasse.

Soutenue en 1996

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'avènement du diagnostic prénatal, produit de la science la plus avancée, a considérablement modifié la nature des difficultés rencontrées par les parents et les praticiens confrontés au handicap. Ils ont maintenant les moyens de connaître l'existence de certaines pathologies avant même la naissance de l'enfant et l'obligation de choisir quelle sera l'issue de la grossesse. Quelle que soit la décision, la découverte d'une pathologie fœtale prend une place décisive dans l'histoire des mères qui y sont confrontées. Pour autant, qu'en est-il véritablement des répercussions d'un tel diagnostic non seulement sur le psychisme maternel mais aussi sur la relation de la mère avec l'enfant qu'elle attend et donc (au-delà) sur le développement de ce dernier? Cette recherche a pour objectif d'expliquer les incidences du diagnostic prénatal sur la place de l'enfant dans le fantasme maternel via le vécu de la grossesse et l'investissement de l'enfant à naître. Il s'agit d'une étude longitudinale menée auprès de cinq jeunes femmes confrontées à la suite d'une échographie à la découverte d'une pathologie urinaire chez leur bébé. Cinq entretiens semi-directifs ont été réalisés pour chacune d'entre elles : deux pendant la grossesse, trois durant la phase postnatale. L'ensemble de ce travail est basé sur l'analyse du discours des mères rencontrées. Trois méthodes différentes ont été utilisées : une analyse statistique informatisée effectuée à l'aide du logiciel Alceste, une analyse thématique de type "papier-crayon" et une analyse de l'énonciation. Ce travail montre que l'annonce du diagnostic et notamment l'amniocentèse est toujours à l'origine d'une souffrance intense pour les femmes qui y sont confrontées et ce malgré le faible degré de gravité de la pathologie sur le plan médical. De même, la place de l'enfant à naître apparaît singulièrement marquée par ce savoir qui détermine considérablement les projections et les anticipations parentales qui le concernent. L'annonce de la pathologie remet en question le travail d'élaboration signifiante qui s'était effectué jusque là autour de l'enfant au risque que ce dernier désidéalisé soit rejeté par ses parents.

  • Titre traduit

    Psychological incidences of prenatal diagnosis on the place the coming-child has in the maternal fantasy


  • Résumé

    With the arrival of prenatal diagnosis the nature of the difficulties encountered by the parents and the practitioners confronted with handicap has changed considerable. They have now the possibility to know about the existence of certain pathologies even before the birth of the child and they are obliged to choose which issue they will give to the pregnancy. Whatever their decision, the discovery of a foetal pathology takes a decisive part in the history of the mothers who are confronted with it. Nevertheless, what can we say about the consequences of such a diagnosis, not only on the maternal psyche but also on the relationship between the mother and the coming-child? What are the incidences on the development of the child? The purpose of this study is to explain the incidence of prenatal diagnosis on the place the child has in the maternal fantasy, via the experience of pregnancy and the bond established between the mother and the child to be. This longitudinal research has been carried on five young women who after a prenatal screening procedure have been faced with the discovery of a urinary pathology for their baby. We had five semi-directive interviews with each of them: two during their pregnancy, three during the post-natal phase. The whole of this study is based on the analysis of the speech of the mothers interviewed. Three different methods have been used: a statistical and data processed analysis, achieved with the help of the "Alceste program", a thematic analysis and an analysis of the enunciation. This work shows that the announcement of the diagnosis is always at the origin of an intense suffering for the women who are faced with it, whatever the gravity (medically speaking) of the pathology. Also, the way the child is idealized by his mother seems to be particularly influenced by this knowledge which highly determines the projects and the hopes the parents have for the child. The announcement of the pathology modifies the image of the child which had been elaborated before and the child, being "dis" - idealized may be rejected by his parents.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (299 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.