Français d'Afrique, norme, variation : le cas de la presse écrite en Côte d'Ivoire et au Mali

par Anne Dagnac

Thèse de doctorat en Littérature

Sous la direction de Xavier Ravier.

Soutenue en 1996

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Dans ces deux pays aux profils sociolinguistiques contrastes, nous etudions certains ecarts lexicaux et syntaxiques releves dans un corpus de presse. La norme-etalon choisie n'est pas la norme academique, mais la norme d'usage du francais central en contexte similaire, ce qui conduit parfois a reevaluer tant les descriptions du francais central que l'ampleur et la nature des ecarts. L'etude lexicale, axee sur la "neologie en action", outre l'extension de regles derivationnelles, et un flottement des phenomenes de rection et de la perception de la norme, revele qu'une reorganisation partielle des niveaux de langue est en cours, plus nette en cote d'ivoire. Quatre points de syntaxe sont ensuite etudies en detail : la coordination (mises en facteur, equivalents syntaxiques, elements de fonctions differentes); le discours indirect (verbe introducteur, non transfert des modalites, des personnes et des temps); l'ellipse (complements de verbe, elements anaphoriques, particule en des constructions quantitatives); les problemes de coreference du pronom vide (pro) dans les groupes infinitivaux circonstants. Les ecarts, nets par rapport a la norme academique, se revelent plus subtils par rapport a l'usage central reel. Souvent, ils etendent des possibilites internes au systeme partiellement exploitees par le francais central. Beaucoup semblent relever d'une modification des contraintes syntactico-semantiques, notamment dans les faits d'anaphore, de saillance, de coreference et de thematisation. D'autres relevent du marquage syntaxique, comme le traitement de la coordination par addition, ou de la subordination enonciative dans le cadre du discours rapporte. Se presentant generalement comme une possibilite parallele, ils temoignent tous de la constitution d'une norme endogene en cours, dans ces deux pays et peut-etre, plus largement, dans l'ensemble des pays d'afrique noire independamment des substrats.


  • Résumé

    In two countries with contrasting sociolinguistic profiles among african french-speaking area, we study some lexical and syntactical particularities from a corpus of written press. To measure them, the central standard we have chosen lies not in academic norms, but in actual usage in similar context, which may lead us to re-asset the existing descriptions of "central french" as well as the extent and nature of the particularities of the african variety. The lexical study, centered on dynamic neologism, together with the extension of derivational rules, a certain instability in rection and in the perception of the norms, shows that language levels are being partially reorganized, especially in ivory coast. Four syntaxic points are then detailled : coordination, indirect speech, ellipsis (especially of verb arguments, anaphorical items and "en" in quantitative structures), and coreference of the empty form pro in non-argumental infinitive groups. The particularities, quite patent compared to academic norms, prove more subtle compared to actual usage. They often just extend inner possibilities already partly resorted to by central french. Most of them rely on changes in syntactico-semantical constraints, especially as regards anaphora, saillancy, coreference and thematic values. Other are linked with syntactical marks (eg in "additive coordination" and "enonciative subordination" in indirect speech). Generally remaining optional, they attest that an endogenous norm is setting up, in these two countires, but maybe even in the whole african area, whatever the substract.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (452 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.