Des societes post-esclavagistes ou le vouloir-vivre face a la pesanteur d'une "histoire non-histoire". Enquete sur le vecu du droit dans la caraibe francophone

par Mickaëlla Périna

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Louis Sala-Molins.

Soutenue en 1996

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Comment comprendre l'apparente incapacite des societes post-esclavagistes a devenir des societes democratiques ? comment penser l'affirmation des consciences individuelles, condition fondamentale de toute construction socio-etatique, lorsqu'elle trouve son origine dans une relation de maitre a esclave ? telles sont les interrogations a partir desquelles cette these s'organise. Dans cette perspective, la premiere partie rend compte du passe social et politique de la republique d'haiti et des actuels departements francais de la caraibe, qui constituent une illustration des difficultes d'emergence de la democratie mais aussi une ambiguite dans la representation de l'identite, de la citoyennete. Complexites qui restent manifestes dans les seconde et troisieme parties ou sont questionnes respectivement le systeme partisan - revelateur des pratiques sociales et des libertes individuelles - et la dynamique electorale. Enfin, les deux dernieres parties expriment un second moment de la reflexion qui prend la forme d'une critique refondatrice. La quatrieme partie s'interroge, en ce sens, sur les elements ideologiques et theoriques qui ont influence ces societes au point de produire des structures d'alienation. La cinquieme partie envisage les modalites d'une possible liberation a la fois individuelle et collective.

  • Titre traduit

    Society of post-slavery or the will to live, across the heaviness of an "history non-history". Inquiry on the history of the right in the french caribbean


  • Résumé

    How to understand the obvious incapacity of the post-slavary society to become democratic ? how to perceive the afirmation at individual awareness, fondamental condition of every socio-etatic construction, when it finds its origin in a relationship from master to slave ? these are the questions on which this thesis is organised. From this point of view, the first part reports on the social and political experiences of the haitien republic and the current french departments in the caribbean, which set up the illustration of the difficulties the democracy has to emerge, but also an ambiguity in the representation of their identity, their citizenship. Obvious complexities which remain, in the second and third parts, where are respectively questioned the partisan system - revealing of the social practices and personal liberties - and the electoral dynamic. The fourth part wonders about the ideological ant theoretical elements that influenced those societies in order to product some forms of alienation. The fifth parts considers the terms and conditions of a possible freedom at the same time individual and collective.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (587 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 150 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.