Le Premier ministre en Thaïlande

par Kriengkrai Charoenthanavat

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Jean-François Flauss.

Soutenue en 1996

à l'Université Robert Schuman (Strasbourg) .


  • Résumé

    Dotés d'un régime parlementaire, la plupart des pays démocratiques actuels ont connu un renforcement du pouvoir exécutif, et plus particulièrement du gouvernement responsable devant le parlement. La Thailande est un pays dit "démocratique" qui pratique le régime parlementaire. Pourtant la démocratie de ce pays est interrompue, de temps en temps, par l'armée. Cette situation apparaît toujours quand les partis politiques sont impuissants à gérer la politique du pays à cause de leur division. Par conséquent, la politique et la démocratie de ce pays sont instables. Comme disent les technocrates, elles sont dans un "cercle vicieux". Le gouvernement dépend du groupe politiquement puissant de chaque époque. Le premier ministre est considéré comme le plus important et plus puissant des ministres. C'est le premier des ministres. En effet, les outils constitutionnels et légaux lui ont permis d'acquérir de plus en plus de pouvoir et lui ont permis d'administrer le pays. Il détient des pouvoirs étendus. C'est pourquoi il est devenu "le chef puissant de l'exécutif" de l'état. Cependant, à cause du changement politique, de la pression issue de la division entre les ministres et de l'influence de l'armée, il est parfois le médiateur politique, plutôt que le chef de l'exécutif, pour maintenir sa stabilité. Cette recherche a porté sur l'évolution, le choix, la nomination et les pouvoirs du premier ministre de la Thaïlande. Ces différents points sont liés aux évènements politiques qui expliquent comment le premier ministre obtient ce poste, comment il gouverne le pays, et pourquoi il est parfois sous la direction de certains groupes puissants.

  • Titre traduit

    ˜The œPrime minister of Thaïland


  • Résumé

    Endowed with a parliamentary system, nowadays most of the democratic countries accepted a reinforcement of the executif power, especially the responsibility of the government to the parliament. Thailand, known as a "democratic" country, practices the parliamentary system. However the democracy of this country is always interrupted by the military. This situation appeared when the political parties are ineffectual to manage the politic because of theirs divisions. Consequently the politic and the democracy of this country are unsteady. They are always in the "vicious cercle", called by the technocrats. The government depends on the strong political group in each time. The prime minister is considered to be the most important and the most powerful person among the ministers. He is the first among the others. Indeed the mechanisms of the constitution and the laws allow him to have much more power and to carry out the administration of the state. He is in possession of the extensive power. Consequently he becomes "the strong chief executive" of the state. Nevertheless owing to the changing of the politic, the pressure of the division among the ministers and the influence of the military, he sometimes becomes politic mediator rather than the chief executive by the reason of keeping his stability. This research concerns the evolution, the choiceness, the nomination and the power of the prime minister of thailand. These different points are linked by the political events which explain how the prime minister obtains this post, how he carries out the administration of the state and for what reason he is sometimes in the control of some powerful groups.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (345 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : 91 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996 - CHAROENTHANAVAT Kriengkrai
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996 - CHAROENTHANAVAT Kriengkrai
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996 - CHAROENTHANAVAT Kriengkrai
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.