Le beau dans les confessions de saint augustin

par KYUNG BURCHILL LIMB

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Pierre Maraval.

Soutenue en 1996

à Strasbourg 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La these envisage la place de l'esthetique - au sens etymologique et courant - dans l'evolution de la pensee d'augustin. L'introduction concerne un bref parcours biblique sur la beaute par rapport au theme de l'idolatrie, la justification de notre choix d'augustin et ses confessions, l'etat de la question, et le plan et les enjeux du travail. Partant de l'hypothese que le de pulchro et apto n'est pas un simple ouvrage perdu et que ses idees directrices eclairent l'importance du concept du beau dans la pensee de l'eveque d'hippone, la premiere partie examine les themes principaux du traite. Ceci permet de voir qu'esthetique, epistemologie, ethique et ontologie s'interpenetrent, refletant diverses sources philosophique et manicheenne. La deuxieme partie met en relief la conversion chretienne : augustin, un individu representant l'humanite pecheresse, est conduit a la reflexion sur l'enlaidissement de l'homme dechu de sa prima pulchritudo du fait de sa perversite volontaire (cf. L'analyse de superbia-uoluptas-curiositas). Cette meditation soteriologique l'amene par la suite a la vision de l'homme dans l'optique de l'aptum. Aussi, cher augustin, le conflit entre consuetudo et continentia est aborde en vue de l'unite que la continence incarne, c'est-a-dire sous l'angle de la grace qui rend l'homme apte a se laisser tenir par dieu, unite de l'etre. La troisieme partie vise a cette synthese de l'esthetique augustinienne que l'on peut qualifier de theologie de l'unite ou de la beaute. Dans le recouvrement de l'unite exterieure inferieure et interieure superieure, augustin deploie l'esthetique sapientielle ainsi que celle de descensio et ascensio. Reposant sur les analyses effectuees, le travail s'achemine vers une configuration de l'ordo qui aide a penetrer dans la fameuse confession d'augustin : tu es autem interior intimo meo et superior summo meo (3,6,11). L'approche calologique des confessions nous fait voir que l'amour du beau est constamment present chez augustin (cf. La question introductive du de pulchro et apto qui s'acheve en hymne de louange, sero te amaui pulchritudo tam antiqua et tam noua). Ceci nous rappelle l'utilite d'une orientation poetique de la theologie.

  • Titre traduit

    Beauty in augustine's confessions


  • Résumé

    The thesis treats the place of aesthetics in augustine's intellectual and spiritual development. Following an introductory presentation of the state of research on theological aesthetics, the first part seeks to reconstruct the teaching of de pulchro et apto, a lost treatise of crucial importance for the subject. The philosophical background shows the extent to which aesthetics was closely related to epistemology, ethics and ontology. It is on this basis that augustine's conversion to christianity is examined in the second part. The consciousness of the loss of the prima pulchritudo as a result of human perversity leads to a soteriological reflection around the concept of aptum. The apparent conflict within the will between consuetudo and continentia is resolved through the grace which renders man apt to be sustained by god, the true unity of being. The final part of the thesis is devoted to presenting a synthesis of augustine's aesthetics. This vision of unity gave rise both to a sapiential aesthetics, as well as to one based on the dialectic of descensio and ascensio. Here can be found a new understanding of ordo providing the key to augustine's famous confession : tu es autem interior intimo meo et superior summo meo (3,6,11). Such a reading of the confessions not only shows the extent to which the love of beauty was a constant feature of his thought, but suggests a more poetic orientation in contemporary theology as a means of recovering the unity of faith.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque des Facultés de Théologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : NR47
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.