Les églises évangéliques et les groupes de base en RDA dans les années 1980

par Sylvie Le Grand

Thèse de doctorat en Allemand

Sous la direction de Fréderic Hartweg.

Soutenue en 1996

à Strasbourg .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La these etudie les bases historiques, juridiques et ideologiques, la genese et les enjeux (politiques, sociologiques, existentiels) du developpement, autour de themes privilegies (paix, environnement, droits de l'homme, justice), de petits groupes de reflexion et d'action, chretiens ou non, sous le "toit" des eglises evangeliques de rda au cours de la decennie quatre-vingts. Le travail est centre sur l'examen des parcours biographiques et du discours des acteurs (membres des groupes et representants de l'eglise). Apres une analyse de l'emergence de la formule controversee d'"eglise dans le socialisme", utilisee a partir des annees soixante-dix pour definir la position des eglises evangeliques dans leur societe, le present travail traite des racines et de l'evolution thematique et politique du phenomene. Cette approche est completee par l'analyse de l'histoire de trois groupes particuliers (erfurt, grobhennersdorf, forst) ; par l'etude du fonctionnement politique du phenomene, compris comme dispositif triangulaire a geometrie variable (relations eglise etat groupes) sur lequel influent differents facteurs (stasi, candidats au depart, medias occidentaux) ; par l'interpretation d'une trentaine d'interviews biographiques ainsi que par l'examen de diverses publications samizdat, editees par les groupes sous couvert de l'eglise. Ces divers angles d'attaque permettent de montrer notamment que les qualificatifs "politico-alternatif" et "socio-ethique" qui sont frequemment appliques aux groupes, ne sont que partiellement adequats. La dimension politique de ces groupes resulte principalement du refus de toute "publicite" manifeste par le pouvoir et de sa tendance a reprimer toute forme d'initiative independante. Or, il ne s'agissait pas pour eux de conquerir le pouvoir, mais de revendiquer des modes d'expression et d'organisation autonomes. Leurs idees furent, a leur insu, influencees, par la propagande etatique (image de l'ouest deformee, tabou de la question nationale) et leurs actions limitees par le contexte politique repressif (impulsion moralisante, forte dimension symbolique). Le role logistique et intellectuel de l'eglise fut capital pour ces groupes qui furent des lieux de socialisation dont l'enjeu fut avant tout existentiel, dans le cadre d'une societe "verrouillee" par le pouvoir d'etat.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 629 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: p. 553-596. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 322(430.2) LEG
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.