Le descriptif et le normatif : contribution critique a la theorie institutionnelle du droit

par EDUARDO RABENHORST

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Luc Petit.

Soutenue en 1996

à Strasbourg 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le present travail a pour but de revenir sur le probleme philosophique mais aussi logico-epistemologique, de la cesure entre l'etre et le devoir-etre. Ce travail se divise en deux parties : dans la premiere (chapitre 1 et 2) nous nous interessons a la constitution de ce probleme, dans la philosophie allemande et anglo-saxonne depuis kant et hume, ainsi qu'a l'interieur de ce que nous pouvons appeler une approche analytique du droit (les theories de kelsen, ross et hart). Dans la deuxieme partie (chapitre 3), nous essayons de montrer comment l'idee des faits institutionnels (introduite par searle et transposee dans le domaine juridique par la theorie neo-institutionaliste du droit de maccormick et weinberger) nous permet d'envisager une solution a ce probleme. Enfin, en suivant les travaux de j. -l. Gardies et de j. Rawls (chapitre 4) nous cherchons a depasser quelques difficultes que nous avons identifiees dans l'approche neoinstitutionnaliste du droit : son non-cognitivisme pratique et sa critique de l'analyse de l'acte de langage de la promesse proposee par searle.

  • Titre traduit

    The "descriptive" and the "normative" : a critical contribution to the institutional theory of law


  • Résumé

    The present thesis at analysing the philosophical but also logical and epistemological problem of the gap between is and ought. It consists of two parts : in the first one (chapters 1 and 2) we look at the constitution of the problem in german and anglo-saxon philosophy from kant and hume onwards, as well as within what we could call an analytical approach to jurisprudence (the theories of kelsen, ross and hart). In the second part (chapter 3), we try to show how the idea of institutionnal facts (put forth by searle and transposed to the juridical field by maccormick and weinberger's theory of neoinstitutional law) allows us to envisage a solution to this problem. Finally, following the works of j. -l. Gardies and j. Rawls (chapter 4), we make an attempt at overcoming some of the difficulties wich we have identified in the neo-institutionalist approach to law : its pratical non-cognitivism and its criticism of searle's analysis of the promise speech act.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?