Alkylations et reductions de porphyrines et metalloporphyrines. Nouvelles voies de syntheses de chlorines et phlorines

par BENEDICTE KRATTINGER

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de H.-J. CALLOT.

Soutenue en 1996

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Pour synthetiser des modeles photosynthetiques, nous avons essaye de lier les porphyrines par des espaceurs (de type phenyle, biphenyle et pyridine) positionnes non pas en position peripherique comme pour la plupart des exemples de la litterature, mais par des espaceurs positionnes sur le metal central de la porphyrine. Nous avons utilise des aryl-co-porphyrines obtenues par reaction du lithien ou du magnesien correspondant, sur une porphyrine de cobalt(iii). Seul un sandwich a ete obtenu, le 4,4'-di(cotpp)-biphenyle. Nous n'avons pas pu prepare les analogues avec l'espaceur phenyle et pyridine, mais nos travaux nous ont permis d'observer et d'etudier de nouvelles reactions fort interessantes. Nous avons etudie d'abord la substitution de ligands carbones sur des porphyrines de cobalt(iii) par reaction des organolithiens et des organomagnesiens. Nous avons mis en evidence l'intermediaire possible d'une telle reaction avec la description de complexes anioniques de type di(r-ethynyl)-cotpp#+(lil#n)#- (r = phenyle, trimethylsilyle, h). Nous avons ensuite etudie des reactions d'alkylation par des lithiens de porphyrines metallees et n-substituees menant a des porphyrines alkylees, des chlorines substituees et des chlorines substituees et hydroxylees. La meme reaction appliquee sur des porphyrines bases, substituees ou non, a abouti a la preparation de chlorines et de phlorines ; ces dernieres sont rarement decrites dans la litterature. Enfin, nous avons pu montrer l'efficacite de la reduction des porphyrines n-substituees en phlorines n-substituees par le borohydrure de sodium ou la tosylhydrazine dans des conditions douces


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 227 P.
  • Annexes : 107 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.