Synthese et reactivite de complexes silyles et silylenes mono et bimetalliques

par CHRISTINE STERN

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de P. BRAUNSTEIN.

Soutenue en 1996

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Nous avons etudie la synthese et la reactivite de complexes silylenes, composes contenant une liaison double fe-si stabilisee par une base de lewis, nme#2h, formee in situ. La structure de ces derniers a ete verifiee pour l'un d'entre eux par diffraction des rayons x. Elle montre qu'une reaction tres originale de redistribution entre les substituants du phosphore et du silicium a eu lieu. Les complexes silylenes formes ont permis de mettre en evidence quelques reactivites originales. D'une part, en presence d'une base forte telle que kh, une deprotonation des complexes silylenes de fer intervient. Les metallates de fer ainsi formes peuvent etre utilises comme precurseurs pour la synthese de nouveaux composes heteropolynucleaires. Par ailleurs, une etude par diffraction des rayons x a montre l'existence d'une interaction nouvelle si-n->cu qui conduit a la formation d'un cycle a quatre chainons. D'autre part, en presence de pt(c#2h#4)l#2, nous avons observe le deplacement de l'ethylene par un fragment silylene de fer libre de toute stabilisation pour former des complexes silylenes stabilises par un fragment accepteur d'electrons, ptl#2. La reaction entre les complexes silylenes et des derives analogues aux carbenes de type stannylene a permis de former de nouveaux complexes silylenes stabilises dont la structure a ete determinee pour l'un d'entre eux par diffraction des rayons x. Elle montre que la partie reactive de la molecule se situe au niveau de la base de lewis, nme#2h, le stannylene venant s'inserer dans la liaison n-h. La double liaison fe=si conserve ainsi une stabilisation au niveau du silicium par une amine elle-meme coordinee a un stannylene stabilise


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 174 P.
  • Annexes : 271 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.