Etude de l'expression du virus vih-1 dans les differents types cellulaires du cerveau : le role modulateur du facteur ap-1

par FRANCOIS CANONNE-HERGAUX

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de D. AUNIS.

Soutenue en 1996

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    De nombreux patients, infectes par le virus de l'immunodeficience humaine (vih), developpent des complications neurologiques. Differentes souches virales vih-1 neurotropes ont ete isolees du cerveau et des observations in vivo et in vitro indiquent que les cellules gliales et neuronales peuvent etre infectees par le vih. Cependant, l'etude de l'expression du virus vih dans les cellules nerveuses est peu developpee. La transcription, une etape cle de l'expression virale, est regulee par la fixation de proteines virales et cellulaires sur une sequence particuliere du genome viral, la region long terminal repeat ou ltr. En utilisant les regions ltr de deux souches neurotropes jr-fl et jr-csf, nous avons etudie les mecanismes impliques dans la regulation transcriptionnelle du vih au sein des lignees humaines gliales (tc620 et u373-mg) et neuronale (sk-n-mc). De facon interessante, nos travaux ont revele l'existence d'un site de fixation pour les facteurs ap-1, la region d, presente dans les sequences ltr jr-fl et jr-csf. Dans les cellules u373-mg et tc620, cet element cis est occupe par des heterodimeres entre la proteine jund et des proteines fos diferentes de c-fos. Dans les trois lignees nerveuses utilisees, le traitement au tpa, un ester de phorbol, induit la fixation d'heterodimeres jund/c-fos sur la region d. Ces facteurs ap-1, en se fixant sur cette region, ont une action positive sur la transcription dirigee par la sequence ltr jr-csf dans les cellules tc620. Dans ces memes cellules, nos resultats suggerent que la proteine c-jun seule ou associee a la proteine c-fos peut activer la transcription virale. Cette regulation transcriptionnelle de forte amplitude semble impliquer des interactions indirectes essentiellement localisees au niveau de la sequence proximale du ltr jr-csf. En conclusion, nos resultats revelent differents modes d'action des facteurs ap-1 dans la regulation de l'expression du virus vih-1 au sein des cellules d'origine nerveuse

  • Titre traduit

    Study of the hiv-1 virus expression in different brain cells: the modulatory role of ap-1 factor


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 205 P.
  • Annexes : 540 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1996;2474
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.