Etude radiometrique des sols d'une zone sahelienne (programme hapex-sahel). Analyse multi-echelle : du laboratoire au satellite

par RACHIDA HOUSSA

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de J.-C. PION.

Soutenue en 1996

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail presente dans ce memoire entre dans le cadre du programme hapex-sahel. L'objectif etait de caracteriser, dans le domaine spectral du visible au moyen infrarouge (0,4-2,4 m), les paysages d'erosion et de degradation des sols nus a l'aide des donnees de teledetection multi-echelles. Aux donnees geochimiques, granulometriques et mesures spectrophotometriques de laboratoire, ont ete confrontees des mesures radiometriques de terrain, d'avion ns001 et de satellites (spot et landsat tm). La zone d'etude est le site de banizoumbou. Il se caracterise par 3 principaux types de sols: les cuirasses, les sols ferrugineux et les formations sableuses. Il y a une forte concordance entre les mesures spectrophotometriques de laboratoire et les mesures radiometriques de terrain qui ont permis de trouver une relation qualitative et quantitative entre la reponse spectrale des sols et leurs principaux composants mineralogiques. De plus a partir des mesures radiometriques de terrain il a ete possible de mettre en evidence l'effet important de la composition granulometrique et de la rugosite du sol sur la reponse spectrale de celui-ci. L'etude des donnees aeroportees et satellitaires a permis d'identifier, par le biais d'indices radiometriques les differents types de sols en fonction de leurs compositions mineralogiques et granulometriques. On a pu mettre en evidence l'effet de l'humidite durant la saison des pluies et des aerosols desertiques durant la saison seche sur l'information donnee par certains indices radiometriques. En plus la comparaison multidate des donnees spot a facilite l'identification des annees les plus seches et la delimitation des zones les plus exposees au processus de desertification. La comparaison multi-echelle entre les donnees aeroportees acquises a une tres haute resolution spatiale et les donnees landsat tm de basse resolution spatiale a ete realisee a l'aide de la methode de changement d'echelle appliquee essentiellement pour le rapport tm5/tm7. Les resultats de cette application ont montre que pour des sols nus, le calcul du rapport tm5/tm7 a partir des donnees tm donne une bonne approximation des valeurs que l'on aurait obtenu avec les donnees avion


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 199 P.
  • Annexes : 403 REF.

Où se trouve cette thèse ?