Etude des écoulements et réactions chimiques en extrudeuse bi-vis : approche expérimentale : utilisation de la distribution des temps de séjour

par Auder Ainser

Thèse de doctorat en Matériaux polymères et composites

Sous la direction de Jean-Pierre Puaux.

Soutenue en 1996

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    L'étude de la distribution des temps de séjour a été menée au moyen d'un capteur basé sur une méthode magnétique. Le traceur utilisé est une poudre de fer. Expérimentalement, il a été observé que la vitesse de rotation des vis ne modifie pas la capacité de mélange de l'extrudeuse contrairement au débit de matière. Le temps de séjour dans la zone mélangée dépend essentiellement du débit de matière. Parmi tous les modèles testés, seuls les modèles à simple et double recirculation ainsi que le modèle à dispersion axiale permettent une bonne description des courbes expérimentales. L'application de cet outil à la synthèse du polyméthacrylate de méthyle a montré que, pour estimer la performance de l'extrudeuse comme réacteur chimique continu, la connaissance de l'état de ségrégation du milieu (microfluide, macrofluide) est indispensable pour modéliser correctement les résultats expérimentaux

  • Titre traduit

    Study of flow and chemical reactions in a twin screw extruder : experimental approach : use of residence time distribution


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (212-92 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 207-210 (79 références)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.