Etude de l'effet photorefractif dans la tellure de cadmium : application a l'interconnexion en espace libre par double miroir a conjugaison de phase

par Gilles Martel

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Cafer Özkul.

Soutenue en 1996

à Rouen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these traite des proprietes electroniques et optiques, ainsi que des applications en holographie dynamique (photorefractivite) du tellure de cadmium et de ses alliages a base de zinc. La caracterisation s'est orientee vers l'alliage photorefractif le plus prometteur : le cd#1#-#xzn#xte dope v avec 0x%)4. La croissance retenue pour la realisation de ces materiaux fut la methode bridgman verticale asymetrique. La caracterisation photorefractive par la technique du melange a deux ondes nous a permis de selectionner les materiaux qui autorisent les rendements de diffraction les plus favorables a la conjugaison de phase. Nous avons pu mettre en evidence differents types de comportements photorefractifs sous champ electrique externe nul, continu ou alternatif (jusqu'a 14 kv/cm). L'existence de ces differents comportements est assujetti a la presence ou non de zinc. Deux modeles consideres comme des extensions de la theorie photorefractive classique, et dont la limite de validite fut precisement definie par les analyses spectroscopiques des defauts profonds dans un cristal (dlts, dlos, picts, odmr, mcd, rpe, effet hall, photoluminescence et absorption), ont ete developpes afin de proposer une explication claire des differents processus detectes. Parallelement a cette etude sur la comprehension du materiau, un demonstrateur de commutateur optique reconfigurable a ete developpe entre fibres monomodes. Base sur l'utilisation d'un double miroir a conjugaison de phase (dpcm), ce commutateur a ete realise a la longueur d'onde de 1. 5m. Des temps de reconfiguration (cycle effacement-ecriture d'un reseau holographique de bragg photoinscrit) de l'ordre de 10 millisecondes ont ete mesures pour ce demonstrateur a commutation lente. De nombreux problemes dynamiques (instabilites, franges mobiles) ont ete mis en evidence au sein de ce materiau en configuration dpcm et egalement en configuration miroir a conjugaison de phase en anneau (ring pcm). Une theorie basee sur les ondes couplees a permis de rendre compte de l'aspect fondamental et donc general de la dynamique (franges mobiles) qui existe au sein d'un grand nombre de miroirs a conjugaison de phase.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 210 P.
  • Annexes : 146 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 96/ROUE/S076
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.