Stabilisation des systemes non-lineaires par retour d'etat estime. Applications aux reseaux de cinetique chimique et au traitement des eaux usees

par MOHAMED HAMRAOUI

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jean-Paul André Gauthier.

Soutenue en 1996

à Rouen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    * on se pose le probleme de commander une certaine classe de reacteurs (reacteurs fermes agites) dans le cas non isotherme, sieges de certaines reactions chimiques caracterisees entre autres par la notion de deficience. Les modeles de connaissance de ces systemes sont intrinsequement non-lineaires, du fait de l'utilisation des lois cinetiques (par exemple la loi d'arrhenius. . . ), des bilans enthalpiques, etc. . . Pour decrire les reactions chimiques. Certaines reactions peuvent etre exothermiques donnant lieu a des phenomenes dits d'emballement. Le but est, donc, de traiter la stabilite asymptotique globale de cette classe de reacteurs en utilisant une loi de commande geometrique par retour d'etat, assurant la poursuite de la sortie (temperature du reacteur) et la stabilite interne. L'implementation d'une loi de commande geometrique necessite la connaissance de l'etat. On montre pour certains exemples de ces systemes l'observabilite forte et que toute demi-trajectoire peut etre observee par un observateur grand gain a convergence exponentielle. * le traitement de l'eau au meme titre que celui des dechets est un enjeu majeur pour l'environnement. On se pose le probleme de neutralisation des eaux usees avant d'etre evacuees dans la nature : ramener la sortie a un ph donne et la maintenir a ce point, avec stabilite interne asymptotique au point d'equilibre correspondant. Cet objectif est atteint par feedback via une loi de commande geometrique dans un premier temps et par feedback dynamique de sortie via la synthese d'un observateur dans un deuxieme temps.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 171 P.
  • Annexes : 97 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 96/ROUE/S043
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.