Contribution à l'étude de nouveaux neuropeptides dans le système nerveux central de la grenouille : caractérisation et localisation des mGnRH, cGnRH-II, urotensine II et séridine

par Françoise Collin

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Hubert Vaudry.

Soutenue en 1996

à Rouen .


  • Résumé

    Les neuropeptides jouent un rôle essentiel dans la communication cellulaire en tant que neurotransmetteurs, neuromodulateurs ou neurohormones. Nous avons mis en oeuvre un programme visant à caractériser de nouveaux neuropeptides dans le cerveau de la grenouille. Le présent travail a porté sur la caractérisation et la distribution de quatre nouveaux neuropeptides dans le système nerveux central (SNC) de la grenouille. Nous avons identifié pour la première fois deux formes de gonadolibérine (GnRH) dans le cerveau de la grenouille, la mammalian GnRH (mGnRH) et la chicken GnRH-II (cGnRH-II ) et montré que les deux peptides étaient distribués différemment dans le SNC de la grenouille. La mGnRH est localisée le long de l'axe hypothalamo-hypophysaire ou elle peut être colocalisée avec la cGnRH-II. De plus, la cGnRH-II est présente dans de nombreuses autres régions du SNC, notamment dans les motoneurones spinaux. Nous avons caracterisé un peptide apparenté à l'urotensine II (uII) dans le SNC de la grenouille. L'uII est localisée dans une population de neurones restreinte du bulbe et dans certains motoneurones spinaux. Nous avons également isolé un peptide totalement nouveau, la séridine, qui est essentiellement localisée dans les zones motrices du SNC et dans le muscle strié. L'ensemble de ces résultats suggère que la cGnRH-II, l'uII et la séridine sont impliquées dans la transmission d'informations motrices et que la mGnRH et la cGnRH-II jouent le rôle de neurohormones hypophysiotropes chez la grenouille.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (250 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 370 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 96/ROUE/S038
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 96/ROUE/S038
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.