Conductances ioniques, élasticité et perméabilité osmotique de cellules racinaires de colza (brassica napus)

par Tiana Ramahaleo

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Paul Lassalles.

Soutenue en 1996

à Rouen .


  • Résumé

    La racine est un organe essentiel pour l'absorption des ions et de l'eau chez les plantes supérieures. Dans le but de comprendre les processus impliqués dans le transport des ions au niveau de cet organe, des protoplastes et des vacuoles de cellules racinaires de colza ont été étudiés par la technique du patch clamp. Les courants macroscopiques majeurs détectés sur ces matériels sont des courants qui quittent le cytoplasme. Les courants vacuolaires observes présentent les caractéristiques des courants SV (Slow Vacuolar channels). Aussi bien sur les fragments de membrane du plasmalemme que sur le tonoplaste, des courants activés par la variation de la tension mécanique membranaire ont été mis en évidence. Nous avons également caractérisé les propriétés mécaniques des membranes qui contrôlent l'activation des canaux mécanosensibles sur les protoplastes et les vacuoles par l'élastimètre de Mitchison et Swann. Les valeurs du module d'élasticité K obtenues sur les protoplastes et les vacuoles sont semblables (88 et 50 milli-newton par mètre respectivement). Si le gadolinium, un inhibiteur des canaux mécanosensibles ne semble pas affecter l'élasticité du protoplaste, il paraît en revanche augmenter la rigidité du tonoplaste (96 milli-newton par mètre). Enfin, nous avons mis au point une technique simple de transfert d'un protoplaste isolé d'un milieu isotonique vers un milieu hypertonique (gradient osmotique : 0. 2 osmol). Elle permet de mesurer la vitesse initiale de plasmolyse des protoplastes et d'en déduire la valeur du coefficient de perméabilité osmotique, Pf(14 - 40 x 10#-3 centimètre par seconde). Des valeurs de Pf semblables ont été obtenues lors de transfert de vacuoles de betterave rouge (Pf = 7 - 25 x 10#-3 centimètre par seconde). Ces fortes valeurs de Pf pourraient signifier la présence d'aquaporines dans nos membranes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (225 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 184 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 96/ROUE/S012
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 96/ROUE/S012
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.