Incontinence fécale en institution gériatrique : étude épidémiologique, physiologique et thérapeutique

par Philippe Chassagne

Thèse de doctorat en Médecine : Gérontologie

Sous la direction de Philippe Denis.

Soutenue en 1996

à l'Université de Rouen .


  • Résumé

    Nous avons étudié : la prévalence, l'incidence, les facteurs de risque et le pronostic, de l'incontinence fécale en institution gériatrique. Nous avons complété ces travaux épidémiologiques par l'étude des modifications de la fonction ano-rectale au cours du vieillissement et dans la constipation distale du sujet âgé, enfin évalué un traitement de l'incontinence fécale associée à la constipation distale. La prévalence de l'incontinence fécale en institution gériatrique était de 33 à 54 % selon la durée de l'étude. Elle était liée à l'existence d'une incontinence urinaire et à la dépendance psycho-motrice des malades. L'incidence de l'incontinence fécale était de 19,9 %. Dans 2/3 des cas, l'incontinence fécale était transitoire (< 8 jours). Cinq facteurs de risque sont apparus susceptibles de favoriser la survenue d'une incontinence fécale : un âge > 70 ans, un antécédent d'incontinence urinaire ou de maladie neurologique (ex : AVC), l'existence de troubles cognitifs (mesurés par échelle psychométrique) ou de troubles d'autonomie. L'apparition d'une incontinence fécale prolongée (> 8 jours) chez un malade âgé était associée à une surmortalité. Dans notre étude d'incidence, l'incontinence fécale était principalement secondaire à une diarrhée ou à un fécalome. L'incontinence fécale du sujet âgé secondaire à une diarrhée aiguë pourrait s'expliquer par une compétence sphinctérienne altérée associant une hypotonie de repos et une diminution de la contraction volontaire. L'existence d'un trouble de la sensibilité rectale favorisant la survenue d'un fécalome n'était pas confirmée dans notre étude, cette atteinte sensitive viscérale n'étant pas spécifique de la constipation distale dans la mesure où elle était aussi fréquente dans une constipation de transit. Nous avons noté une grande fréquence de la dysynergie ano-rectale chez les malades âgés atteints de constipation distale dont une origine neurologique peut être suspectée. Le traitement d'une incontinence fécale associé à une constipation distale reposait sur l'emploi de plusieurs laxatifs. L'efficacité de ce traitement était inconstante mais susceptible, lorsqu'il permettait d'obtenir une vidange rectale durable, d'entraîner une diminution significative de la fréquence de l'incontinence fécale et par conséquent de la charge de soins liée au handicap. Enfin, dans une étude des pratiques, nous avons appréhendé les conduites soignantes adoptées en institution gériatrique pour prévenir l'incontinence fécale et la constipation du sujet âgé.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 221 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f.213-221

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section médecine-pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THD 96.6
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section médecine-pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THD 96.6
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 1227
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.