Le jeune lecteur en France de 1800 à 1850

par Daniel Gestin

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Michèle Touret.

Soutenue en 1996

à Rennes 2 .


  • Résumé

    La première moitie du XIXe siècle offre en France, pour des raisons économiques, technologiques, idéologiques et par son mouvement social général, un terrain privilégié pour l'étude de la lecture, particulièrement dans les couches jeunes de la population. Acquérant une valeur universelle, la lecture touche ou concerne progressivement l'ensemble du corps social. L'étude porte sur l'ensemble des supports et objets de la lecture ainsi que sur les diverses modalités et conditions de la lecture chez les jeunes lecteurs. Acte privilégié pour la tranche d'âge considérée, l'étude de la lecture conduit à une réflexion sur le concept de jeunesse. La recherche confronte les données fournies par l'histoire du livre et de la lecture à l'étude d'un corpus de trente textes (romans de formation, écrits autobiographiques, pour la grande majorité), dans une tentative qui vise à "lire la lecture" à travers les représentations transmises et recrées par le travail de l'écriture

  • Titre traduit

    The young reader in France from 1800 to 1850


  • Résumé

    The first half of the XIXth century in France is a period of time of special interest as to the study of the act of reading, especially for the youth -indeed those were decades of great economic, technological and social changes. As reading assumed a universal value, it progressively affected or concerned the youth in every social stratum. This study focuses on all the media and objects of reading as well as on its various modes and conditions for young readers. Reading was an act of great significance for the age group under study and as such it leads to a reflection on the concept of youth. This research goes into the close study of a corpus of 30 texts (mainly initiatory novels and autobiographies) in an attempt to "read the act of reading". To achieve this, the representations transmitted but also recreated through the process of writing are set against the history of books and of reading.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(487, 172 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 477-487

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.