Le statut du démonstratif en français : analyse formelle et analyse conceptuelle

par Annick Philippe Coateval

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Suzanne Allaire.

Soutenue en 1996

à Rennes 2 .


  • Résumé

    La description de la prédétermination démonstrative que nous proposons s'inscrit dans une recherche qui s'articule selon deux phases complémentaires. La première met en évidence ce qui formellement sous-tend le sens, la seconde étudie l'exploitation rhétorique d'un sème qui, d'être "signifie", appelle dialectiquement un investissement d'ordre conjoncturel. Cette démarche implique une analyse structurale ou le sens ne naît que parce qu'il est formellement dénote une étude limitée a ce que la tradition appelle : "la forme simple" du démonstratif ne peut différencier ce déterminant du défini ; seule la prise en compte de la "forme composée" permet de mettre en évidence ce qui caractérise chacun d'entre eux. Bien que la fragmentation et la disjonction du matériau : ce. . . Ci ce. . . La explique la disparition des particules, c'est leur existence qui matérialise ce qui fonde la spécificité du démonstratif. Prédéterminer un nom par ce, ce. . . Ci la, c'est designer un choix et une exclusion sans que soient explicites les critères de sélection. De cette incomplétude naissent diverses stratégies qui cherchent, dans la conjoncture, les moyens de faire parler ce silence. Un silence riche de tout ce que le locuteur ne peut ou ne veut pas dire. Une telle richesse ne relève pas essentiellement du signe et il importe de ne pas mélanger les domaines de l'observation. Nous nous sommes limités à celui du langage. Nous avons pu ainsi entrevoir les processus créateurs du sens. Dans la prédétermination démonstrative, ces processus jouent sur les opérations de construction de la référence, de classification des concepts, et de sémantisation des relations syntaxiques. L'on comprend que, pour nous, le démonstratif est loin d'être un "mot vide". Qu'il crée un vide, cela est certain, et c'est de ce vide, rhétoriquement créé par l'exclusion d'une variante formellement instaurée, que naît cet extraordinaire pouvoir de dire même l'indicible.

  • Titre traduit

    Status of the demonstrative in French : a structural and semantic study


  • Résumé

    The description of demonstrative determination that we propose here is a development pivoting on two complementary phases. The first shows what structures meaning implicitly, the second studies how, because of its underlying structure, a morpheme takes on meaning in a situation. Such an approach implies an essentially structural analysis in which there is meaning only because of words whose definition is purely abstract and oppositional. A study that would confine itself to the "simple form" of the demonstrative could not differentiate the demonstrative from the definite article; only the integration of the "complex form" makes it possible to show which is which. Indeed, although the fragmentation and the discontinuity of the sequences ce. . . Ci and ce. . . La account for the disappearance of the particles ci and la, it remains that it is their very existence which materializes what makes the demonstrative a demonstrative. The disappearance of the particles ci and la does not suppress what characterizes the demonstrative, at the very most, it makes analysis more complicated; although the disappearance does not make it possible to "see" the difference, it does not prevent "sensing" it and everybody knows indeed that le is not ce. Determining a noun with ce, ce. . . Ci la consists both in making a semantic choice and excluding other possible choices even if the selection criteria are not explicit. From this incompleteness there derive all sorts of situational and contextual strategies aiming to give meaning to silence. It can then be understood that this silence is full of all that the speaker cannot or will not say. Such a profusion of meanings is not due to the linguistic process and so it is important not to confuse the fields of observation. So doing, we have been able to have a better picture of the linguistic processes creating meaning. In the case of demonstrative determination, these processes influence the operations that construct the linguistic referent, that classify concepts and that semanticize syntactic constructions. It then becomes obvious, that, for us, the demonstrative is far from being an "empty word". That it creates a vacuum is certain, and it is because of this vacuum that the speaker is endowed with the extraordinary power to speak even of the unspeakable.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Le statut du démonstratif en français, analyse formelle et analyse conceptuelle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996REN20008
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Le statut du démonstratif en français, analyse formelle et analyse conceptuelle
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (381 p.)
  • Notes : Exemplaire commercial. Reproduction en l'état de l'exemplaire de soutenance.
  • ISBN : 2-284-00199-8
  • Annexes : Bibliogr.: p. 368-378
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.