Caracterisation fonctionnelle du lipolysis stimulated receptor

par ARMELLE TROUSSARD

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de B. BIHAIN.

Soutenue en 1996

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des etudes epidemiologiques recentes ont montre l'existence d'une relation entre les concentrations de triglycerides (tg) et le risque de maladie atheromateuse. L'etude du lipolysis stimulated receptor (lsr), recepteur aux lipoproteines riches en tg et active par les acides gras libres (agl) produits lors de la lipolyse, constitue le theme de recherche de l'unite inserm 391. Le sujet de cette these concernait la caracterisation fonctionnelle de ce recepteur, et la caracterisation de facteurs modulant son expression ou son activite. 1 les etudes sur la caracterisation fonctionnelle du recepteur ont montre qu'il est activable par des acides gras, ce qui revele un site de liaison pour des lipoproteines. L'existence d'une forte correlation inverse entre les concentrations de tg en periode postprandiale et le nombre apparent de recepteurs lsr, presents sur des membranes plasmiques d'hepatocytes de rat, a ete mise en evidence. 2 la recherche d'une molecule pouvant reguler le lsr nous a amene a etudier la proteine de 39 kda, receptor associated protein (rap), dont la surexpression in vivo induit une accumulation de chylomicrons. In vitro, rap diminue l'activite du lsr. Le lsr possede deux sites de fixation distincts, un pour rap dans sa forme inactivee, et un pour les lipoproteines dans sa configuration activee. 3 une interaction directe entre la leptine, transcrit du gene de l'obesite, et le lsr a ete demontree. La leptine amplifie fortement l'effet d'activation induit par les agl et augmente la quantite de lipoproteines pouvant se lier au lsr. Cette observation offre une explication moleculaire simple au retard d'elimination des chylomicrons observe chez des souris obeses deficientes en leptine. De plus, la leptine se lie aux proteines du lsr avec une haute affinite. Jusqu'a present, aucun recepteur de la leptine n'avait ete decrit au niveau du foie. Chez les souris obeses, le nombre apparent de recepteurs lsr est plus faible que chez les souris normales, ce qui pourrait expliquer l'hypertriglyceridemie associee a l'obesite


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 134 P.
  • Annexes : 140 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1996/168
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.