Le gene alpha-tropomyosine chez xenopus laevis : organisation et etude de son controle transcriptionnel

par Catherine Gaillard

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de P. THIEBAUD.

Soutenue en 1996

à Rennes 1 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail a ete de caracteriser la structure du gene alpha-tm de xenope et d'etudier les modalites de son controle transcriptionnel au cours du developpement. L'analyse de deux clones genomiques nous a permis de montrer que la structure de la region 5' du gene etait conservee par rapport aux genes aviaires et mammiferes. Cette region possede deux promoteurs et le couple d'exons alternatifs 2a/2b. Nous avons montre que l'exon 2a etait specifiquement utilise dans les cellules musculaires lisse. Par une approche utilisant la pcr, nous avons etablit la structure partielle du gene et localise les exons 3 a 7 et 9a, 9b et 9d par homologie avec les genes tm des autres especes. Afin de determiner si le gene pouvait generer des isoformes specifiques du cerveau homologues a celles decrites chez le rat et le poulet, nous avons crible une banque d'adnc de cerveau. Aucun des clones isoles ne correspond aux isoformes decrites. La sequence de la region comprise entre les exons 9b et 9d ne revele pas la presence de l'exon 9c decrit chez les mammiferes et les aviaires. Mais un des clone isole code pour une nouvelle isoforme de tm. Nous avons montre que les deux promoteurs du gene etaient actives de maniere sequentielle au cours du developpement. Le promoteur interne qui genere les isoformes non musculaires est actif des le debut de l'ovogenese alors que le promoteur distal est silencieux. Le promoteur distal qui genere les isoformes musculaires est active des le stade 15 de l'embryogenese. Les arnm musculaires squelettiques sont localises dans les somites et le cur embryonnaire indiquant que le gene est un marqueur precoce des lignages musculaires squelettiques et cardiaques. Les arnm codant pour les isoformes de muscle lisse apparaissent plus tardivement au cours de l'embryogenese vers le stade 40. Par la technique de surexpression de genes dans des explants embryonnaires de blastula, nous avons montre que le gene pouvait etre active par les facteurs myogeniques de la famille myod et que les facteurs mef2 pouvaient moduler cette expression. Afin d'etudier le controle transcriptionnel du gene dans les cellules musculaires, nous avons construit un ensemble de genes chimeriques et analyse leur activite transcriptionnelle dans l'embryon et les cellules myogeniques de caille en culture. Nous avons defini un promoteur minimal musculaire qui correspond a la region de 285 nt en amont du site d'initiation de la transcription. Une analyse mutationnelle nous a permis de caracteriser quatre elements importants pour la transcription du gene dans les cellules musculaires, a savoir les boites e, c, m-cat, carg et une region riche en a/t

  • Titre traduit

    The alpha-tropomyisin gene in xenopus laevis : organization and study of the transcriptional control


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 157 P.
  • Annexes : 288 REF.

Où se trouve cette thèse ?