Identification et caracterisation de deux facteurs de la terminaison de la traduction chez les eucaryotes superieurs

par XAVIER LE GOFF

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de M. PHILIPPE.

Soutenue en 1996

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La terminaison est la derniere etape de la synthese proteique, quand la chaine polypeptidique est liberee du ribosome. Chez les eucaryotes, deux facteurs proteiques, appeles release factors, qui contribuent au controle de cette etape sont decrits dans ce travail. Le facteur erf1 reconnait les trois codons stop (uga, uaa et uag), tandis que le facteur erf3 hydrolyse du gtp pour catalyser la reaction, au niveau du ribosome. In vitro, il est propose qu'un complexe compose d'erf1, d'erf3, de gtp et du ribosome determine l'efficacite de la liberation d'une chaine polypeptidique a la fin de sa synthese. Ceci est en accord avec les donnees deja obtenues chez les procaryotes. L'etude in vivo de ces facteurs revelent qu'erf1 est limitant dans les cellules humaines et qu'erf3 pourrait posseder plusieurs fonctions differentes. Le gene erf3 humain a ete etudie: la proteine erf3 correspondante possede des caracteristiques structurales communes aux proteines infectieuses prions. La proteine erf3 pourrait donc constituer un bon modele d'etude de la transmission du caractere prion dans les cellules


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 192 P.
  • Annexes : 300 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1996/108
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.