Etude d'une extension du langage synchrone signal aux modeles probabilistes : le langage signalea

par DOMINIQUE CHAUVEAU

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de A. BENVENISTE.

Soutenue en 1996

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'absence d'outils ergonomiques pour le traitement de systemes stochastiques complexes, comme on peut en trouver dans de nombreuses applications industrielles, a conduit le projet epatr de l'irisa a envisager la realisation d'une extension du langage de programmation signal pour la manipulation de systemes hybrides stochastiques/non-stochastiques. Developpe depuis une dizaine d'annees par le projet epatr, le langage signal est un langage flot de donnees de type equationnel, appartenant a la famille des langages synchrones et destine a la specification de systemes reactifs temps-reel. Une interface graphique integree a l'environnement signal permet de specifier des programmes de facon modulaire et hierarchique sous la forme de boites interconnectees. L'extension de signal aux modeles aleatoires, que l'on appelle signalea, doit permettre la specification de systemes complexes faisant intervenir des composantes aleatoires et des composantes de nature symbolique. Elle doit egalement fournir a l'utilisateur des methodes efficaces de simulation (simulation rapide d'evenements rares,) et d'estimation (reconnaissance de formes, diagnostic,) generees automatiquement a partir de la specification de depart. La definition de signalea a des le debut souleve des problemes mathematiques complexes, dont une etude approfondie a conduit a la definition du formalisme mathematique css. Le modele css ne s'interesse qu'aux cas ou le systeme etudie met en jeu un nombre fini de variables. Les objets de base de ce modele sont des systemes hybrides stochastiques/non-stochastiques. Nous definissons sur ces systemes une generalisation de la regle de bayes qui nous permet d'obtenir des methodes de simulation et d'estimation incrementales se rapprochant assez fortement des travaux de a. P. Dempster et g. Shafer en statistique et intelligence artificielle sur les fonctions de croyance et reseaux de croyance. La version de signalea que nous presentons dans ce document est sur une generalisation du langage signal qui permet d'inclure des bulles de type css. Elle donne la possibilite de specifier tout systeme dynamique aleatoire de type automate stochastique, ou hidden markov model (hmm). Dans le cas booleen, le calcul des primitives intervenant pour la simulation bayesienne a ete implemente en utilisant des techniques bdd (binary decision diagram). Enfin, nous apportons un element nouveau au modele css qui est la prise en compte de la hierarchie des systemes dans les algorithmes de simulation et d'estimation incrementales


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 P.
  • Annexes : 48 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1996/146
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.