Evaluation de performances de multiplex de diffusion de donnees multimedia dans un reseau numerique (dab, dvb)

par LUDOVIC BOISSEAU

Thèse de doctorat en traitement du signal et télécommunications

Sous la direction de B. COUSIN.

Soutenue en 1996

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude effectuee au centre commun d'etudes de telediffusion et de telecommunications (ccett) de rennes apporte une contribution a l'evaluation des techniques de multiplexage dans le domaine de la diffusion de programmes audiovisuels. Ce type de diffusion est un nouveau champ d'application des techniques de multiplexage. L'objectif est de cerner les caracteristiques des multiplex de diffusion numerique. Le multiplex est le flux d'informations constitue a partir des flux elementaires des differents programmes. Pour ce faire, nous utilisons les techniques d'evaluation de performances telles que la theorie des files d'attente et la simulation. C'est une nouvelle approche dans le domaine de la diffusion de multiplex numerique. L'etude est basee sur les specifications des systemes de radiodiffusion sonore (projet europeen eureka 147 digital audio broadcasting) et de diffusion de programmes de television (projet europeen digital video broadcasting). Le multiplex dab est base sur la transmission periodique d'une trame (multiplexage temporel synchrone) tandis que le multiplex dvb s'appuie sur le format de transmission mpeg2-ts (multiplexage temporel asynchrone). A partir de ces deux specifications, nous presentons certains points d'evaluation: l'organisation du multiplex, les techniques de protection contre les erreurs de transmission et la diffusion de la signalisation associee aux programmes. La signalisation decrit la maniere d'acceder aux differents flux de chaque programme et leur contenu (intitule, type ou resume). Nous avons donc approfondi le probleme de la transmission de la signalisation, car c'est un probleme commun a tout type de multiplex de diffusion. La signalisation est diffusee periodiquement aux recepteurs afin de limiter le temps d'acces aux programmes. Afin de faciliter le travail du recepteur, les specifications imposent des contraintes particulieres de multiplexage de la signalisation. La signalisation dab est vehiculee sous la forme de paquets de taille variable dans un canal de signalisation de taille fixe. Les informations indispensables pour l'acces aux programmes vehicules dans le multiplex dab doivent etre diffusees a une position privilegiee du canal de signalisation. En effet, certains recepteurs dab ne peuvent acceder qu'a une partie de ce canal. Nous specifions un modele de constitution du canal de signalisation dab et comparons plusieurs algorithmes de constitution. Nous definissons une representation de la qualite en fonction du nombre de programmes. La signalisation dvb est decrite sous la forme de tables si (service information) dvb composees d'un ensemble de sections. Les sections sont transmises sous la forme de paquets de transport mpeg2-ts. On limite la charge du recepteur en imposant un delai minimal d'espacement entre la diffusion de deux sections consecutives d'une meme table si dvb. Afin de dimensionner les tampons des dispositifs de traitement du si dvb, nous considerons une file avec une capacite infinie dont le processus d'arrivee est une superposition de processus periodiques deterministes et dont le temps de service est constant. La discipline du service depend d'un ordre chronologique de diffusion (delai minimal d'espacement entre deux sections ou fifo). La mise en uvre des deux modeles se fait a l'aide du langage de simulation modsim. La resolution des modeles se fait par simulation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 P.
  • Annexes : 90 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1996/85
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.