Les formations à cherts carbonés (Phtanites) de la chaîne cadomienne : génèse et signification géodynamique : exemple du segment armoricain

par Marie-Pierre Dabard

Thèse de doctorat en Sciences naturelles

Sous la direction de Jean-Jacques Chauvel.

Soutenue en 1996

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Au Protérozoi͏̈que supérieur (Briovérien), la sédimentation impliquée dans la chaîne cadomienne (massifs ibérique, armoricain et de Bohême) comprend des formations à cherts carbonés (phtanites). Celles-ci constituent un niveau repère pour les corrélations stratigraphiques. L'interprétation géodynamique de ces sédiments impliquant une identification précise des roches mères, la recherche de traceurs adaptés à des roches ayant subi une évolution tectono-métamorphique a été nécessaire. Trois approches nouvelles sont proposées basées sur les variations du rapport Ti/Nb dans les sédiments, sur la composition chimique des fragments à textures cryptocristalline et microcristalline et sur l'étude couplée, signature isotopique Sm-Nd sur roche totale/typologie des populations de Zircon. L'analyse des formations à phtanites interstratifiées présentés dans le segment armoricain montre que leur mise en place s'est effectuée pro parte dans un environnement peu profond (présence de tempestites et de faciès associés à des tapis algaires). Elles ont été alimentées en partie par les produits de démantellement de l'arc magmatique du domaine nord armoricain. Les formations à cherts intrastratifiés appartenant aux autres segments de la chaîne cadomienne résultent également d'une sédimentation dans un environnement peu profond associée à un contexte de marge active. La génèse des phtanites résulte de processus de remplacement diagénétiques controlés par la matière organique et les circulations d'eaux vadoses. Les variations eustatiques sont responsables de la diversité des faciès silicifiés et ont entraîné des remaniements intraformationnels. Les silicifications se sont échelonnées dans le temps au sein d'une même formation et au delà sur l'ensemble de la chaîne cadomienne ; ce diachronisme infirme l'utilisation des formations à cherts interstratifiés comme niveau repère stratigraphique. En outre la distinction au sein des formations sédimentaires d'un briovérien inférieur à phtanites interstratifiés et d'un Briovérien supérieur à phtanites remaniés doit être considérée avec prudence du fait des remaniements potentiels


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 276 p.
  • Annexes : 338 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne-Sud (Vannes). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1996/113
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.