Relations entre la pluie et la distribution des aires nuageuses observees par meteosat dans l'infrarouge en zone soudano-sahelienne

par PASCAL BATIONO

Thèse de doctorat en traitement du signal et télécommunications

Sous la direction de H. SAUVAGEOT.

Soutenue en 1996

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude porte sur l'estimation des precipitations par satellite dans la zone soudano-sahelienne, a l'aide des images infrarouges de meteosat. Elle concerne l'application de la methode des aires fractionnelles a l'ensemble du systeme pluviogene (regions convective et stratiforme) mais aussi a la region convective uniquement, sur un domaine experimental de 10000 km#2. La caracterisation de la zone convective est faite par une etude des distributions des surfaces nuageuses sur un domaine de 5x5. Celles-ci ne suivent pas la loi de probabilite lognormale, mais la plupart presentent une forme en cloche caracteristique des surfaces nuageuses ayant une surhauteur. Un indice de surhauteur a donc ete defini comme la difference entre la temperature (t#d), pour laquelle la plus forte augmentation de l'aire nuageuse est observee, et la temperature minimale du sommet du nuage. Cet indice et la couverture nuageuse au seuil t#d ont ete proposes pour definir le seuil evaluant l'aire de la region convective. A l'echelle de la zone d'etude (10000 km#2), la relation liant la pluie totale a la fraction de surface nuageuse n'a pu etre etablie car la zone d'etude est petite. Il en est de meme lorsque la methode est appliquee a la seule region convective. Afin de mettre en evidence l'existence des differents regimes climatiques dans la region soudano-sahelienne, une recherche de zones homogenes a ete entreprise a partir du champ moyen des iso-occurrences des nuages a sommet froid seuilles a 233 k de toute la periode d'etude (5 annees). Dans chaque zone, les cumuls annuels de pluie ont ete confrontes, par regression lineaire, aux frequences d'occurrences de nuages a sommet froid correspondantes. Les parametres de ces regressions presentent une bonne stabilite temporelle dans la quasi totalite des zones choisies. Ce decoupage regional pourrait alors etre utilise pour ameliorer l'estimation des pluies par satellite de cette region


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 132 P.
  • Annexes : 88 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1996/56
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.