L'outillage de pierre polie en métadolérite du type A : production et diffusion au néolithique dans la France de l'Ouest et au-delà

par Charles-Tanguy Le Roux

Thèse de doctorat en Archéologie et archéométrie

Sous la direction de Jacques Briard.

Soutenue en 1996

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Dans les annees 50, les premieres etudes petroarcheologiques sur les haches en pierre polie de bretagne montrerent a giot et cogne qu'un facies particulier de metadolerite, qu'ils appelerent type a, etait un composant majeur du corpus examine. La decouverte et la fouille des ateliers de plussulien qui exploiterent cette roche en bretagne centrale a permis de preciser la chronologie de cette activite, de distinguer cinq phases majeures dans l'activite du site, de dresser une liste des produits et de reconnaitre les principales chaines operatoires de leur elaboration. Parallelement, l'etude d'une douzaine de milliers d'instruments polis en musees et en collections particulieres a permis d'identifier plus de 3000 pieces en roche du type a, en france de l'ouest mais aussi jusqu'au pied des pyrenees, dans la vallee du rhone, en alsace, en belgique et dans le sud de l'angleterre. Une typologie de cette production a ete confrontee avec celle des ebauches de l'atelier. Outre une evaluation de l'impact sur les populations regionales, des modeles de diffusion sont proposes pour l'outillage poli ; ils mettent en evidence des flux d'origine armoricaine et alpine s'equilibrant dans les regions de la loire moyenne, non loin des lieux de production des poignards en silex du grand-pressigny. La diffusion de nombreux petits groupes petrographiques semble en outre influencee par le comportement des produits dominant que semblent etre la roche du type a et les pyroxenites sodiques. Chronologiquement, la diffusion du type a couvre les neolithiques moyen et final ; elle atteint le nord du bassin de paris des la fin du 5e millenaire b. C. La fin de la production semble intervenir a la fin du 2e millenaire, en liaison avec le phenomene campaniforme dans la region. En conclusion, le passage de la technologie de la pierre polie a la metallurgie est discute dans le contexte de l'intrusion de la culture des tumulus du bronze ancien


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (200 f., [non paginé])
  • Annexes : 424 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1996/38 (1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.